Vous êtes dans la ZONE DOSSIER. Pour retourner dans la boutique cliquez que le logo

La canneberge, guide des propriétés, utilisations et bienfaits



Propriétés et utilisations principales de la canneberge

La canneberge ou Cranberry en anglais est un arbrisseau à baies rouges, sauvage et naturel. Largement convoitée en phytothérapie pour son fruit très riche en vitamine C, la canneberge est également très riche en phytonutriments (composés végétaux d’origine naturelle) antioxydants appelés proanthocyanidines. Les proanthocyanidines sont utiles comme antibactériens urinaires et permettent ainsi de prévenir les infections urinaires récidivantes telles que les cystites. Les proanthocyanidines auraient également pour propriété de prévenir les maladies cardiovasculaires et de réduire les risques de cancer grâce à leurs propriétés antioxydantes. La canneberge contient enfin une quantité importante de fibres non digestibles qui aident à stimuler et réguler le transit intestinal.

Utilisations et bienfaits de la canneberge en phytothérapie (gélule, poudres, etc…)

Principales utilisations de la canneberge:


  • Infections urinaires récidivantes : Soigner les problèmes de infections urinaires récidivantes avec de la canneberge
  • Cystites : Soigner les problèmes de cystites avec de la canneberge

Utilisations secondaires de la canneberge:


  • Troubles cardiovasculaires : Traiter naturellement les problèmes de troubles cardiovasculaires avec de la canneberge
  • Ulcères gastriques : Traiter naturellement les problèmes de ulcères gastriques  avec de la canneberge
  • Caries dentaires : Traiter naturellement les problèmes de caries dentaires avec de la canneberge
  • Gingivite : Traiter naturellement les problèmes de gingivite avec de la canneberge

Différentes formes d'utilisation de la canneberge:


La canneberge peut se consommer sous différentes formes:

  • La gélule reste la forme la plus pratique et la plus concentrée en principes actifs.
  • Fruits séchés : à consommer tels quels mais penser à boire beaucoup d’eau !
  • Jus frais : un demi litre par jour peut être nécessaire.

Propriétés et bien bienfaits de la canneberge

Carte d'identité de la canneberge

  • Nom botanique :
    vaccinium macrocarpon
  • Synonymes :
    Cranberry, airelle à gros fruits
  • Famille :
    Ericacées
  • Partie utilisée :
    baie
  • Epoque de récolte :
    extrait de fruits de canneberge standardisé
  • Origine géographique :
    Amérique du Nord
Les propriétés

Les propriétés de la canneberge en détail:

  • En prévention des infections urinaires (cystites):

    Les fruits de la canneberge ont des propriétés antibactériennes très intéressantes notamment dans la prévention des infections urinaires.
    L’infection urinaire la plus fréquente est appelée cystite. C’est une inflammation de la vessie provoquée principalement par une bactérie appelée Escherichia coli. Cette bactérie, très présente près de l’anus, remonte parfois dans l’urètre (petit canal qui relie la vessie à l’extérieur) et infecte la vessie en s’accrochant à ses parois. Il est évident que les cystites touchent le plus souvent les femmes, car leur urètre est plus court que celui des hommes : les bactéries arrivent donc plus facilement à la vessie.
    Il était autrefois reconnu que c’était l’acidification des urines provoquée par la canneberge qui était à l’origine de ses propriétés intéressantes. Mais les propriétés antibactériennes de la canneberge proviennent surtout des flavonoïdes, des anthocyanes et des proanthocyanidines qu’elle contient. Ces derniers sont capables de se fixer sur certaines bactéries, notamment les Escherichia coli et les empêchent, par ce biais, d’adhérer aux cellules de la paroi de la vessie, limitant ainsi le risque d’infection. Ainsi, ne bénéficiant plus de point d’ancrage, ces bactéries sont alors naturellement éliminées par l’urètre via l’urine.
    Ce mode d’action n’étant pas bactéricide (c’est à dire que la canneberge permet une élimination optimale des bactéries mais ne les tue pas), les phénomènes de résistance ne se développent pas, comme avec les antibiotiques, ce qui offre une belle alternative aux traitements habituels et constitue une nouvelle approche stratégique.
  • En prévention des caries dentaires et de la gingivite :

    La canneberge joue un rôle dans la prévention des caries grâce aux mêmes propriétés qui font d’elle un allié de choix dans la prévention des infections urinaires. Elle protège les dents en empêchant les bactéries d’adhérer à leur surface. Par ce biais, elle limite aussi l’inflammation des gencives et diminue donc le risque de gingivite. Attention, les jus de canneberge disponibles sur le marché contiennent un haut taux de sucre, pour contrecarrer l’acidité de la canneberge. Ils ne sont donc pas conseillés pour l’hygiène dentaire.
  • En prévention des maladies cardiovasculaires :

    La canneberge grâce à son pouvoir antioxydant induit principalement par les flavonoïdes et de dérivés phénoliques qu’elle contient, permettrait de diminuer le risque d’athérosclérose (épaississement de la paroi intérieur des artères), menant à l’apparition des maladies cardiovasculaires. Plusieurs recherches ont prouvé que les flavonoïdes s’opposent à l’oxydation des LDL (mauvais cholestérol) et améliorent également la capacité des parois des vaisseaux sanguins à se dilater et à se contracter. En agissant sur le cholestérol et en favorisant le bon fonctionnement des vaisseaux sanguins, la canneberge, grâce à son fort pouvoir antioxydant, aide à lutter contre les problèmes cardiovasculaires.
  • Pour les problèmes gastro intestinaux et l’ulcère gastrique :

    Les fibres contenues dans la canneberge favorisent un transit régulier et sain. De plus, il semblerait que la canneberge préviendrait les infections par Helicobacter pilori, bactérie responsable de l’ulcère gastrique, par le même type de mécanisme que celui par lequel elle prévient des infections urinaires. En effet, il a été démontré par des études in vitro (c’est à dire sur des cellules en culture), que la canneberge empêcherait l’adhésion de cette bactérie aux parois cellulaires. D’autres études ont été réalisées sur les humains et il semblerait que l’addition de jus de canneberge au traitement classique de l’ulcère gastrique à Helicobacter pilori (c’est à dire un inhibiteur de l’acidité gastrique et des antibiotiques) augmenterait le taux d’élimination de cette bactérie. Des études plus approfondies sont nécessaires pour peut-être, un jour, additionner la canneberge aux traitements habituels de l’ulcère gastrique.
Les synergies

Les synergies les plus intéressantes à base de canneberge

Il peut être intéressant, pour potentialiser les effets de la canneberge, de l’associer avec d’autres plantes. Voici donc quelques idées en fonction de la pathologie à traiter :
  • Pour prévenir les infections urinaires :

    Les synergies à base de plantes
    Plantes : bruyère (diurétique et antiinflammatoire urinaire), queue de cerise (diurétique), bouleau (diurétique et dépuratif), pissenlit (diurétique et dépuratif).
    Les synergies avec les huiles essentielles
    Huiles essentielles : Sarriette des montagnes (cystite)
    Les synergies avec d'autres actifs
    Autres actifs : Pas de recommandation particulière.

Précautions d’emploi de la canneberge en phytothérapie (gélule, poudres, etc…)

Précautions d’emploi et contre-indications de la canneberge:


Ces informations ne sont pas exhaustives !! Toujours consulter également les indications sur la packaging du produit ainsi que les recommandations du fabricant. En cas de doute consultez l'avis d'un professionnel de la santé.

  • Ne pas utiliser en cas de calculs urinaires.
  • Tenir hors de portée des jeunes enfants.
  • Déconseillé aux enfants, femmes enceintes ou allaitantes.
  • Utilisation réservée à l’adulte.
  • Ce produit ne peut se substituer à un régime alimentaire varié et à un mode de vie sain.
  • Ne pas dépasser la dose journalière conseillée.

Interactions à considérer avec la canneberge:


Attention!! La canneberge peut interagir avec un médicament anticoagulant (warfarine), augmenter ses effets et causer des saignements. Si vous prenez des anticoagulants, demandez conseil à votre médecin.

Conclusion et avis du professionnel:

Grâce à la canneberge, utile dans la prévention des infections urinaires, le recours régulier aux antibiotiques dans ce type d’infections pourrait être diminué et par ce biais le développement de résistances et les effets indésirables qui leurs sont intimement liés. Bien que la canneberge ne remplace pas le traitement de la cystite par des antibiotiques, elle éviterait leurs récidives et préviendrait donc l’utilisation d’antibiotiques à répétition.



Les données résumées ici sont données à titre d’information et ne peuvent engager notre responsabilité.
Pour de plus amples informations quant à l’utilisation, le mode d’emploi, les précautions à prendre et usages déconseillés, veuillez-vous référer à la fiche commerciale et étiquette de vos produits. Les compléments alimentaires décrits ici sont des produits naturels à base de plantes. Ils ne sont pas pour autant sans danger et sans interactions possibles avec d’autres médicaments ou traitements. Il est donc très important de respecter les doses conseillées et de préciser à votre médecin ou votre pharmacien que vous prenez ces produits : lui seul sera à même de déterminer si des interactions existent entre le complément alimentaire et un autre traitement ou médicament que vous prendriez.
Les pathologies citées dans cet article, sont des maladies qui peuvent être graves voire engager le pronostic vital. La visite chez un médecin reste indispensable. Lui seul sera à même de réaliser un diagnostic précis et de vous procurer, cas échéant, le traitement le plus approprié.

Bibliographie


  • Sophie L, Ma bible de la phytothérapie. Ed leduc. S 2017
  • Lousse D, Macé N, Saint-Béat C, Tarif A, Le guide familial des plantes médicinales. Ed Mango 2017
  • Précis de phytothérapie. Ed Alpen
  • Ruel G, Couillard C, Evidence of the cardioprotective potential of fruits: the case of cranberries, 2007
  • McKay DL, Blumberg JB, Cranberries (Vaccinium macrocarpon) and cardiovascular disease risk factors, 2007
  • Howell AB, Bioactive compounds in cranberries and their role in prevention of urinary tract infections, 2007
  • Shmuely H, Yahav J, et al. Effect of cranberry juice on eradication of Helicobacter pylori in patients treated with antibiotics and a proton pump inhibitor. Mol Nutr Food Res. 2007; 51(6):746-51.


NOTE: Cet article a été rédigé par un pharmacien. Les données qui y sont résumées proviennent de la littérature scientifique et des références citées ci-dessus. Pour un avis médical, en cas de symptômes particuliers ou prolongés, veuillez consulter votre médecin. Lui seul sera à même de réaliser un diagnostique précis et de vous procurer, cas échéant, le traitement le plus approprié.

Articles en relation

Partager ce contenu