Vous êtes dans la ZONE DOSSIER. Pour retourner dans la boutique cliquez que le logo

Harpagophytum: propriétés, bienfaits et utilisations (douleurs articulaires...)



Propriétés et utilisations principales de l'harpagophytum

L'harpagophytum est une plante aux multiples vertus anti douleurs et anti-inflammatoires. Originaire d’Afrique du Sud-Ouest, ses propriétés sont également reconnues en Europe. Appelée parfois « griffe du diable », elle est utilisée pour soigner les douleurs articulaires, qu'elles soient chroniques ou passagères (rhumatismes, arthrose, arthrite…). Elle est également appréciée des sportifs, contre les douleurs musculaires ou les entorses (tendinites, élongations…) et favorise la souplesse. Elle est enfin efficace pour stimuler le manque d'appétit et la digestion.

Utilisations et bienfaits de l'harpagophytum en phytothérapie (gélule, poudres, etc…)

Principales utilisations de l'harpagophytum:


  • Douleurs articulaires : Soigner les problèmes de douleurs articulaires avec de l'harpagophytum
  • Arthrose, arthrite, rhumatismes : Soigner les problèmes de arthrose, arthrite, rhumatismes avec de l'harpagophytum
  • Tendinites : Soigner les problèmes de tendinites avec de l'harpagophytum
  • Souplesse : Soigner les problèmes de souplesse avec de l'harpagophytum
  • Problèmes de mobilité des sportifs : Soigner les problèmes de problèmes de mobilité des sportifs avec de l'harpagophytum
  • Faiblesse musculaire : Soigner les problèmes de faiblesse musculaire  avec de l'harpagophytum

Utilisations secondaires de l'harpagophytum:


  • Perte d'appétit : Traiter naturellement les problèmes de perte d'appétit avec de l'harpagophytum
  • Digestion lente et difficile : Traiter naturellement les problèmes de digestion lente et difficile avec de l'harpagophytum

Différentes formes d'utilisation de l'harpagophytum:


L' harpagophytum peut se consommer sous différentes formes:

  • Bien que la gélule reste la forme la plus pratique, l’harpagophytum est disponible sous d’autres formes
  • Macérât : laisser macérer les racines séchées dans de l’huile d’olive pendant 1 mois. Usage externe.
  • Tisane et décoction : faire bouillir de l’eau et laisser-y infuser l’harpagophytum quelques minutes. A prendre avant les repas.
  • Teinture : à diluer dans un verre d’eau

Propriétés et bien bienfaits de l'harpagophytum

Carte d'identité de l'harpagophytum

  • Nom botanique :
    Harpagophytum procumbens
  • Synonymes :
    griffe du diable
  • Famille :
    Pédaliacées
  • Partie utilisée :
    racine
  • Epoque de récolte :
    automne
  • Origine géographique :
    Namibie
Les propriétés

Les propriétés de l'harpagophytum en détail:

  • L'harpagophytum pour les articulations :

    cette racine est l'un des traitements naturels les plus efficaces pour traiter les douleurs articulaires. Elle est notamment très efficace contre les inflammations et les douleurs chroniques des articulations, telles que l'arthrose (moins inflammatoire que l’arthrite, mais certaines études démontrent néanmoins une composante inflammatoire à cette pathologie) l’arthrite ou les rhumatismes. Les rhumatismes constituent un terme générique pour tout type de douleurs liées aux articulations, aux os et aux muscles ; ces douleurs ne sont pas forcément liées à l'âge, mais peuvent être dues à des efforts physiques répétés ou à des maladies chroniques. Les racines d'harpagophytum possèdent de puissantes propriétés anti-inflammatoires et analgésiques reconnues. Ces propriétés sont particulièrement efficaces pour les articulations douloureuses, rouges et gonflées. L'harpagophytum contient en effet des iridoïdes (dont un des principes actifs les plus important est appelé harpagoside), ainsi que des flavonoïdes et des phytostérols. C'est cette combinaison d'actifs qui génère l’effet anti-inflammatoire. Le plus souvent, l'harpagophytum est prescrit en traitement de fond, chez les personnes souffrant de problèmes articulatoires chroniques (arthrose, arthrite ou rhumatismes) pour permettre de diminuer la dose ou la fréquence de prise d’anti-inflammatoires classiques. L'harpagophytum est également recommandé en cas de douleurs dorsales et lombaires.
  • L'harpagophytum pour la mobilité et la souplesse des sportifs :

    cette racine est particulièrement appréciée des sportifs, afin de faciliter la mobilité de leurs articulations. Elle peut être consommée en prévention, afin d'éviter les problèmes d'articulations à la suite d’un effort physique important, ou en traitement, en cas de douleurs. L'harpagophytum est par exemple conseillé en cas d'entorse ou de tendinite, afin de calmer la douleur et l’inflammation et de diminuer le temps nécessaire pour le rétablissement. Cette plante aide également à maintenir une bonne flexibilité des tendons chez les personnes amenées à réaliser des efforts physiques importants, ou faisant des gestes identiques de façon répétée (par exemple pour les personnes pratiquant un sport comportant des mouvements de torsions).
  • L'harpagophytum pour stimuler l'appétit.

    La racine de l’harpagophytum est également utilisée traditionnellement pour stimuler le manque d'appétit et aider à résoudre les problèmes digestifs. La racine de cette plante étant très amère, c'est cette amertume, liée à ses principes actifs qui stimulerait l'appétit et la digestion. La Coopération scientifique européenne en phytothérapie (ESCOP) a reconnu ces effets sur l'appétit et la digestion lors d'une étude menée au cours des années 1970. De même, l'Agence Européenne du Médicament reconnaît l'utilisation de l'harpagophytum pour remédier à « la perte d'appétit temporaire », en cure de deux semaines. Pour un effet optimal sur l'appétit (et mieux ressentir l'amertume), on utilisera plutôt la plante en décoction.
Les synergies

Les synergies les plus intéressantes à base de harpagophytum

Afin d’optimiser les effets de l'harpagophytum, il est possible, voire même conseillé de l’associer à d’autres plantes, huiles essentielles ou actifs naturels. Vous trouverez ici quelques conseils selon le problème concerné :
  • Problèmes articulaires :

    Les synergies à base de plantes
    Plantes : cassis (rhumatismes), curcuma (inflammations des articulations), reine des prés (douleurs articulaires),
    Les synergies avec les huiles essentielles
    Huiles essentielles : eucalyptus citronné (anti-inflammatoire), gaulthérie couchée (anti-inflammatoire), romain à camphre
    Les synergies avec d'autres actifs
    Autres actifs : pas de recommandation particulière
  • Mobilité, entorses :

    Les synergies avec d'autres plantes
    Plantes : gingembre (douleurs chronique liées à un effort répété), prêle, curcuma (tendinites)
    Les synergies en ajoutant des huiles essentielles
    Huiles essentielles : eucalyptus citronné (anti-inflammatoire), gaulthérie couchée (anti-inflammatoire)
    Les autres synergies
    Autres actifs : Argile verte (tendinite), glaçons (entorses), huile végétale d’arnica (anti-inflammatoire)
  • Perte d'appétit :

    Les synergies supplémentaires avec des plantes
    Plantes : fenouil (manque d'appétit), gingembre (digestion)
    Les synergies aux huiles
    Huiles essentielles : menthe poivrée (stimule l'appétit), citron et basilic (pour leur effets digestifs et stimulants)
    Les remèdes avec d'autres actifs
    Autres actifs : pas de recommandation particulière

Précautions d’emploi de l'harpagophytum en phytothérapie (gélule, poudres, etc…)

Précautions d’emploi et contre-indications de l'harpagophytum:


Ces informations ne sont pas exhaustives !! Toujours consulter également les indications sur la packaging du produit ainsi que les recommandations du fabricant. En cas de doute consultez l'avis d'un professionnel de la santé.


Si l'on respecte les quantités recommandées, l'harpagophytum ne comporte pas de contre-indications particulières. Contrairement aux anti-inflammatoires allopathiques, il ne provoque pas de troubles digestifs majeurs. La plante favorise toutefois les sécrétions gastriques. Elle est à déconseiller chez les personnes souffrant d'ulcères à l'estomac ou de duodénum ou de calculs biliaires. De même, l'harpagophytum est à éviter chez les personnes souffrant d'hypertension.

  • Tenir hors de portée des jeunes enfants.
  • Déconseillé aux enfants, femmes enceintes ou allaitantes.
  • Utilisation réservée à l’adulte.
  • Ce produit ne peut se substituer à un régime alimentaire varié et à un mode de vie sain.
  • Ne pas dépasser la dose journalière conseillée.

Interactions à considérer avec l'harpagophytum:


Il est conseillé de consulter un médecin en cas de traitement anticoagulant oral. Un cas d'interaction avec un médicament anticoagulant, la warfarine, ayant été recensé.

Synthèse de recherches et d’études sur l'harpagophytum

Les recherches scientifiques sur les compléments alimentaires pour la santé

Harpagophytum et douleurs articulaires


Les douleurs articulaires sont fréquentes, puisqu'elles concernent 1 Français sur 3. Elles peuvent être traumatiques (blessures), liées à l'âge ou inflammatoires. Elles peuvent être chroniques ou passagères. L'harpagophytum est efficace pour tous les types de douleurs articulaires, si elles sont faibles à modérées. Les études scientifiques et autorités sanitaires ont reconnu les effets que possède l'harpagophytum sur les douleurs articulaires.

En 2004, l'Organisation Mondiale de la Santé reconnaît l'utilisation de l'harpagophytum comme « remède populaire » pour « le traitement de l’arthrite et des rhumatismes ».

Pour prouver les bienfaits de la plante en cas de douleurs rhumatismales et arthritiques, une étude a été réalisée en 2007 auprès de 259 patients pendant 8 semaines au Royaume-Uni. Les douleurs ressenties à l'épaule, à la hanche, au genou et au dos de la plupart des patients ont diminué significativement. Les chercheurs concluent que « l'harpagophytum est un traitement efficace et bien toléré pour les troubles rhumatismaux faibles à modérés, apportant une amélioration du bien-être des patients ».

La Coopération scientifique européenne en phytothérapie (ESCOP) reconnaît l'efficacité de cette plante dans le traitement de l'arthrose et des douleurs lombaires. L'ESCOP recommande un traitement de fond à base d'harpagophytum de deux à trois mois pour atténuer ces douleurs chroniques.

Plusieurs études montrent que la plante est efficace dans le traitement de l'arthrose, parfois davantage que les médicaments allopathique. Par exemple, une étude a été menée en 2000 auprès de 122 patients souffrant d'osthéoarthrite pendant 4 mois. Des patients prenaient une gélule d'harpagophytum et d'autres suivaient un traitement à base du médicament allopathique. Les résultats de l'étude montrent que « les gélules à base d'harpagophytum utilisées dans l’étude sont comparables en efficacité et supérieures en sûreté à la molécule classique ». Les gélules d’harpagophytum sont, en effet, très bien tolérées.

Bibliographie de cette étude: Sécurité des patients et protection des plantes médicinales : lignes directrices destinées à une industrie qui vaut 60 milliards de dollars, OMS, 10 février 2004. European Scientific Cooperative on Phytotherapy (Ed). Harpagophyti radix, ESCOP Monographs on the Medicinal Uses of Plants Drugs, Centre for Complementary Health Studies, Université d'Exeter, Grande-Bretagne, 1996. Chantre P, Cappelaere A, et al. Efficacy and tolerance of Harpagophytum procumbens versus diacerhein in treatment of osteoarthritis. Phytomedicine. 2000 Jun;7(3):177-83. Warnock M, McBean D, et al., Effectiveness and safety of Devil's Claw tablets in patients with general rheumatic disorders. Phytother Res. 2007 Dec;21(12):1228-33. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17886223



Harpagophytum et douleurs lombaires


Les douleurs du bas du dos et des lombaires peuvent être dues à des efforts physiques répétés, des troubles psychosomatiques ou à des maladies chroniques ; dans certains cas, les maux de dos peuvent être atténués par la prise régulière d'harpagophytum.

Plusieurs études, avec ou sans placebo, montrent que la plante peut réduire les douleurs du dos et des lombaires. Une étude de 2006 montre qu'une dose de 50 à 100 mg d'harpagophytum par jour est efficace pour apaiser les douleurs lombaires, en complément avec la sauge blanche (Salix Alba) et le piment de Cayenne (Capsicum Frutescens). Ces remèdes naturels seraient plus efficaces qu'un placebo ou qu'un médicament industriel, le Vioxx.

Bibliographie de cette étude: Gagnier JJ1, van Tulder M, Berman B, Bombardier C., Herbal medicine for low back pain, Cochrane Database Syst Rev. 2006 Apr 19;(2):CD004504.

Conclusion et avis du professionnel:

L'harpagophytum est une plante considérée comme un puissant anti-inflammatoire naturel, reconnue pour le traitement des douleurs articulaires, arthrose, arthrite ou autres types de rhumatismes. Elle pourrait même être plus efficace en traitement de fond, et posséderait moins d'effets secondaires, que certains médicaments industriels (corticoïdes) pour le traitement des douleurs articulaires.

Elle est également recommandée dans la pratique sportive, pour améliorer la mobilité des articulations et diminuer les douleurs musculaires ou liées aux entorses. Toutefois, les études manquent à ce sujet pour vérifier l'efficacité de l'harpagophytum.

Son efficacité est reconnue par les autorités médicales européennes pour stimuler le manque d'appétit et améliorer la digestion.



Les données résumées ici sont données à titre d’information et ne peuvent engager notre responsabilité.
Pour de plus amples informations quant à l’utilisation, le mode d’emploi, les précautions à prendre et usages déconseillés, veuillez-vous référer à la fiche commerciale et étiquette de vos produits. Les compléments alimentaires décrits ici sont des produits naturels à base de plantes. Ils ne sont pas pour autant sans danger et sans interactions possibles avec d’autres médicaments ou traitements. Il est donc très important de respecter les doses conseillées et de préciser à votre médecin ou votre pharmacien que vous prenez ces produits : lui seul sera à même de déterminer si des interactions existent entre le complément alimentaire et un autre traitement ou médicament que vous prendriez.
Les pathologies citées dans cet article, sont des maladies qui peuvent être graves voire engager le pronostic vital. La visite chez un médecin reste indispensable. Lui seul sera à même de réaliser un diagnostic précis et de vous procurer, cas échéant, le traitement le plus approprié.

Bibliographie


  • The Complete German Commission E Monographs - Therapeutic Guide to Herbal Medicines, American Botanical Council, US 1998
  • European Scientific Cooperative on Phytotherapy (Ed). Harpagophyti radix, ESCOP Monographs on the Medicinal Uses of Plants Drugs, Centre for Complementary Health Studies, Université d'Exeter, Grande-Bretagne, 1996
  • GURIB-FAKIM Ameenah, Toutes les plantes qui soignent, Editions Michel Lafon, 2008
  • Guide des plantes qui soignent, Vidal, 2010
  • Chantre P, Cappelaere A, et al. Efficacy and tolerance of Harpagophytum procumbens versus diacerhein in treatment of osteoarthritis. Phytomedicine. 2000 Jun ;7(3):177-83
  • Herbal medicines for human use, European Medicines Agency, 07/2016
  • Warnock M, McBean D, et al., Effectiveness and safety of Devil's Claw tablets in patients with general rheumatic disorders. Phytother Res. 2007 Dec;21(12):1228-33
  • https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17886223
  • Gagnier JJ1, van Tulder M, Berman B, Bombardier C., Herbal medicine for low back pain, Cochrane Database Syst Rev. 2006 Apr 19;(2):CD004504.
  • Chrubasik S., Conradt C, Black A., The quality of clinical trials with Harpagophytum procumbens, Phytomedicine. 2003;10(6-7):613-23
  • Sécurité des patients et protection des plantes médicinales : lignes directrices destinées à une industrie qui vaut 60 milliards de dollars, OMS, 10 février 2004


NOTE: Cet article a été rédigé par un pharmacien. Les données qui y sont résumées proviennent de la littérature scientifique et des références citées ci-dessus. Pour un avis médical, en cas de symptômes particuliers ou prolongés, veuillez consulter votre médecin. Lui seul sera à même de réaliser un diagnostique précis et de vous procurer, cas échéant, le traitement le plus approprié.

Articles en relation

Partager ce contenu