Vous êtes dans la ZONE DOSSIER. Pour retourner dans la boutique cliquez que le logo

Aubépine: guide des propriétés, bienfaits et utilisations



Propriétés et utilisations principales de l’aubépine

L’aubépine est la plante du cœur par excellence !!! Reconnue depuis l'Antiquité et encore couramment utilisée en médecine chinoise, elle est réputée pour traiter les problèmes cardiaques légers tels que les palpitations et certaines insuffisances. Elle peut également s’avérer efficace en cas d’hypertension ou d’arythmie mais toujours sous encadrement médical. En automédication, cette plante est surtout utile pour traiter l'anxiété, les stress, l'insomnie et les troubles du sommeil chez les personnes nerveuses et angoissées. Elle est également très utile en cas de troubles liés à la ménopause comme les bouffées de chaleur.

Utilisations et bienfaits de l’aubépine en phytothérapie (gélule, poudres, etc…)

Principales utilisations de l’aubépine:


  • Anxiété : Soigner les problèmes de anxiété  avec de l’aubépine
  • Insomnies et troubles du sommeil : Soigner les problèmes de insomnies et troubles du sommeil  avec de l’aubépine
  • Nervosité, irritabilité, angoisses : Soigner les problèmes de nervosité, irritabilité, angoisses avec de l’aubépine
  • Emotivité excessive : Soigner les problèmes de emotivité excessive  avec de l’aubépine
  • Hypertension artérielle : Soigner les problèmes de hypertension artérielle avec de l’aubépine
  • Hypotension : Soigner les problèmes de hypotension  avec de l’aubépine
  • Palpitations cardiaques : Soigner les problèmes de palpitations cardiaques avec de l’aubépine
  • Arythmies et troubles du rythme cardiaque : Soigner les problèmes de arythmies et troubles du rythme cardiaque avec de l’aubépine
  • Angine de poitrine : Soigner les problèmes de angine de poitrine avec de l’aubépine

Utilisations secondaires de l’aubépine:


  • Bouffées de chaleur (liées à la ménopause) : Traiter naturellement les problèmes de bouffées de chaleur (liées à la ménopause) avec de l’aubépine
  • Vertiges : Traiter naturellement les problèmes de vertiges  avec de l’aubépine
  • Bourdonnement d’oreille : Traiter naturellement les problèmes de bourdonnement d’oreille  avec de l’aubépine

Différentes formes d'utilisation de l’aubépine:


L’ aubépine peut se consommer sous différentes formes:

  • Bien que la gélule reste la forme la plus pratique, l’aubépine est disponible sous d’autres formes.
  • Tisane : faire bouillir de l’eau et laisser-y infuser l’aubépine quelques minutes. A prendre le plus souvent matin et soir.
  • Teinture : à diluer dans un verre d’eau matin et soir
  • Extrait fluide : une ampoule matin et soir

Propriétés et bien bienfaits de l’aubépine

Carte d'identité de l’aubépine

  • Nom botanique :
    Crataegus monogyna Jacq.
  • Synonymes :
    Aubépine à un style
  • Famille :
    Rosacées
  • Partie utilisée :
    sommités fleuries
  • Epoque de récolte :
    Mai, Juin
  • Origine géographique :
    Albanie, Bulgarie, Espagne, France, Hongrie, Croatie, Pologne
Les propriétés

Les propriétés de l’aubépine en détail:

  • L’aubépine contre les problèmes cardiaques (et en fortifiant pour le cœur):

    Ces dernières décennies, plus d’une vingtaine d’études clinique ont permis de démontrer l’efficacité de l’aubépine sur l’insuffisance cardiaque. Les propriétés de l'aubépine lui viennent majoritairement de deux molécules appelées flavonoïdes (des antioxydants) : l'hypéroside et la Vitexine qui agiraient comme des régulateurs du rythme cardiaque. Ils régulent la tension (aussi bien l’hypotension que l’hypertension) et diminuent les palpitations et la perception accrue des battements cardiaques ressentis par les personnes anxieuses et nerveuses. En plus de son action sur les cœurs fatigués, l’aubépine agit de manière plus large sur le système circulatoire grâce à une augmentation du flux coronarien (c’est à dire le flux de sang dans les artères coronaires, celles qui irriguent le cœur). Elle assure ainsi au muscle du coeur un apport plus important de sang oxygéné ce qui permet la prévention éventuelle de crises d’angor (ou angine de poitrine).
  • L’aubépine contre l’anxiété et l’insomnie :

    L’aubépine a par ailleurs été mise en avant car elle pouvait favoriser également l’endormissement grâce à ses effets anti­stress, assurant un effet important dans les états de nervosité, d’irritabilité, d’anxiété et dans les troubles du sommeil. A l’inverse des médicaments allopathiques pouvant induire des effets secondaires comme la somnolence diurne ou les pertes de mémoire, l’Aubépine ne provoque pas de dépendance.
    Comme souligné précédemment, l’action de l’aubépine sur le cœur, qui permet de réguler le rythme cardiaque, aide également en cas de stress grâce à une diminution des palpitations induites par une anxiété excessive. Les deux actions principales de l’aubépine sont donc étroitement liées.
Les synergies

Les synergies les plus intéressantes à base d' aubépine

Il peut être intéressant, pour potentialiser les effets de l’aubépine, de l’associer avec d’autres plantes, huiles essentielles ou actifs naturels. Voici donc quelques idées en fonction de la pathologie à traiter :
  • Insomnie avec réveils en cours de nuit :

    Les synergies à base de plantes
    Plantes : racine de valériane (sédative et relaxante), partie aérienne fleurie de l’escholtzia (sédative et anxiolytique), partie aérienne de la passiflore (restaure un sommeil réparateur et supprime l’anxiété), feuilles du tilleul (sédative)
    Les synergies avec les huiles essentielles
    Huiles essentielles : lavande vraie (calmante, sédative), marjolaine à coquilles (sédative et calmante nerveuse), camomille noble (sédative)
    Les synergies avec d'autres actifs
    Autres actifs : Pas de recommandation spécifique.
  • Sevrage des benzodiazépines hypnotiques :

    Les synergies avec d'autres plantes
    Plantes : partie aérienne de la passiflore (moyen de sevrage des hypnotiques classiques)
    Les synergies en ajoutant des huiles essentielles
    Huiles essentielles : Pas de recommandation spécifique.
    Les autres synergies
    Autres actifs : Pas de recommandation spécifique.
  • Tension nerveuse et stress de l’adulte :

    Les synergies supplémentaires avec des plantes
    Plantes : rhizome de rhodiola (anti-stress, antifatigue, adaptogène), racine de valériane (sédative et relaxante), parties aériennes d’escholtzia (anxiolytique et sédative)
    Les synergies aux huiles
    Huiles essentielles : lavande vraie (calmante, sédative, antidépressive), ylang ylang (antidépressive et adaptogène), orange douce (sédative et relaxante)
    Les remèdes avec d'autres actifs
    Autres actifs : Pas de recommandation spécifique.
  • Fatigue nerveuse :

    Les autres compléments alimentaires en synergies
    Plantes : ginseng (action tonique générale sur l’organisme et adaptogène)
    Les huiles essentielles efficaces
    Huiles essentielles : Camomille romaine et lavande fine pour leurs propriétés relaxantes et apaisantes.
    Les autres possibilités de synergies
    Autres actifs : Pas de recommandation spécifique.

Précautions d’emploi de l’aubépine en phytothérapie (gélule, poudres, etc…)

Précautions d’emploi et contre-indications de l’aubépine:


Ces informations ne sont pas exhaustives !! Toujours consulter également les indications sur la packaging du produit ainsi que les recommandations du fabricant. En cas de doute consultez l'avis d'un professionnel de la santé.

  • L'administration d'extraits d'aubépine est bien tolérée, même sur du long terme, il faut simplement respecter les doses prescrites. Il est cependant toujours indispensable de consulter un médecin, les problèmes cardiaques pouvant engager le pronostic vital. Il peut apparaitre rarement de légères allergies cutanées ou des troubles digestifs lors d'utilisation d’aubépine à doses élevées, mais ces effets se soignent rapidement et ces inconvénients s’avèrent mineurs et réversibles.
  • Tenir hors de portée des jeunes enfants. Déconseillé aux enfants, femmes enceintes ou allaitantes. Utilisation réservée à l’adulte. Ce produit ne peut se substituer à un régime alimentaire varié et à un mode de vie sain. Ne pas dépasser la dose journalière conseillée.

Interactions à considérer avec l’aubépine:


ATTENTION : L’aubépine peut présenter des interactions aussi bien avec des plantes qu’avec des médicaments.

Avec des plantes :
Les effets de l’aubépine pourraient s’ajouter à ceux de la digitale et d’autres plantes ayant un effet sur la fonction cardiaque.

Avec des médicaments :
Certains médicaments combinés avec l'aubépine ont une action renforcée. Ce sont les médicaments visant à traiter la pression artérielle, ainsi que les anti arythmiques telles que la digitaline, l’isosorbide, les antagonistes du calcium, les dérivés nitrés et les bêtabloquants.

Synthèse de recherches et d’études sur l’aubépine

Les recherches scientifiques sur les compléments alimentaires pour la santé

Insuffisance cardiaque congestive de classe I et de classe II


Au cours des deux dernières décennies, quelques études cliniques ont été pratiquées avec plus d’un millier de patients présentant une insuffisance cardiaque. Elles ont suggéré que les extraits de feuilles et de fleurs d’aubépine constituaient des traitements adjuvants (c’est à dire des traitements pouvant s’additionner et compléter l’effet des traitements conventionnels) assez efficaces de l’insuffisance cardiaque congestive de classe I et de classe II (selon la classification de la New York Heart Association).

Un essai sur un nombre important de patients (2 600 sujets suivis pendant 2 ans) a également confirmé que l’extrait d’aubépine peut être utilisé de manière sure et qu’il n’interfère pas avec les traitements médicaux habituels.

La prise d’extraits d’aubépine en complément d’un traitement médical allopathique améliorerait la résistance à l’effort physique et soulagerait certains des symptômes associés à l’insuffisance cardiaque tels que l’hypertension artérielle, l’essoufflement anormal au moindre effort et la fatigabilité.

Certains experts suggèrent donc que l’extrait d’aubépine aiderait à traiter l’insuffisance cardiaque congestive (de classe I et de classe II) et serait particulièrement intéressante chez les patients qui refusent les médicaments allopathiques ou qui ne les tolèrent pas bien. Pour les personnes souffrant d’insuffisance cardiaque à des stades plus avancés (de classes III et de classe IV), l’aubépine n’a pas fait ses preuves et son utilisation est déconseillée.

La Commission Européenne, l’Organisation mondiale de la Santé et l’ESCOP reconnaissent l’usage de l'extrait d'aubépine comme traitement adjuvant de l’insuffisance cardiaque congestive de classe II.

Bibliographie de cette étude: Zick SM, Gilespie B, Aaronson KD, The effect of Crategus oxycanta special extract WS 1442 on clinical progression in patients with mild to moderate symptoms of heart failure, 2008. Holubarsch CJ, Colucci WS, Meinertz T, Gaus W, Tendera M, The efficacy and safety of Crataegus extract WS 1442 in patients with heart failure: the SPICE trial, 2008. Pittler MH, Guo R, Erst E, Hawthorn extract for treating chronic heart failure, 2008

Conclusion et avis du professionnel:

L’aubépine est indéniablement un excellent régulateur de la sphère cardiaque, elle est très sûre et peut être prise sans souci par toute personne en bonne santé, on la retrouve d’ailleurs reprise dans la formulation de plus de deux cents spécialités pharmaceutiques.

Les extraits d’aubépine se révèlent intéressants dans le traitement des cas précoces et légers d’insuffisance cardiaque. Leur bonne tolérance en fait un allié de choix dans le traitement de cette pathologie. En revanche, dans les stades plus avancés d’insuffisance cardiaque l’usage de l’aubépine n’est pas recommandé : aucune preuve de son efficacité n’a dans ce cas été démontrée.

Ainsi, chez la personne âgée souffrant d’une insuffisance cardiaque légère et suivie par un médecin, l’usage d’un extrait d’aubépine est une façon idéale de se soigner de manière 100% naturelle en évitant les effets secondaires et interactions avec d’autres médicaments. Ensuite, au fil des années, si l’insuffisance cardiaque s’aggrave, il sera toujours temps de remplacer l’extrait d’aubépine par un médicament allopathique.



Les données résumées ici sont données à titre d’information et ne peuvent engager notre responsabilité.
Pour de plus amples informations quant à l’utilisation, le mode d’emploi, les précautions à prendre et usages déconseillés, veuillez-vous référer à la fiche commerciale et étiquette de vos produits. Les compléments alimentaires décrits ici sont des produits naturels à base de plantes. Ils ne sont pas pour autant sans danger et sans interactions possibles avec d’autres médicaments ou traitements. Il est donc très important de respecter les doses conseillées et de préciser à votre médecin ou votre pharmacien que vous prenez ces produits : lui seul sera à même de déterminer si des interactions existent entre le complément alimentaire et un autre traitement ou médicament que vous prendriez.
Les pathologies citées dans cet article, sont des maladies qui peuvent être graves voire engager le pronostic vital. La visite chez un médecin reste indispensable. Lui seul sera à même de réaliser un diagnostic précis et de vous procurer, cas échéant, le traitement le plus approprié.

Bibliographie


  • Sophie L, Ma bible de la phytothérapie. Ed leduc. S 2017 • Lousse D, Macé N, Saint-Béat C, Tarif A, Le guide familial des plantes médicinales. Ed Mango 2017 • Précis de phytothérapie. Ed Alpen
  • Zick SM, Gilespie B, Aaronson KD, The effect of Crategus oxycanta special extract WS 1442 on clinical progression in patients with mild to moderate symptoms of heart failure, 2008
  • Holubarsch CJ, Colucci WS, Meinertz T, Gaus W, Tendera M, The efficacy and safety of Crataegus extract WS 1442 in patients with heart failure: the SPICE trial, 2008
  • Pittler MH, Guo R, Erst E, Hawthorn extract for treating chronic heart failure, 2008
  • Zick SM, Vautaw BM, Gilespie B, Aaronson KD, Hawthorn Extract Randomized Binded Chronic Heart Failure (HERB CHF) trial, 2009
  • Tankanow R, Tamer HR, Streetman DS, Smith SG, Welton JL, Annesley T, Interaction study between digoxine and a preparation of hawthorn (Crataegus oxyacantha), 2003.


NOTE: Cet article a été rédigé par un pharmacien. Les données qui y sont résumées proviennent de la littérature scientifique et des références citées ci-dessus. Pour un avis médical, en cas de symptômes particuliers ou prolongés, veuillez consulter votre médecin. Lui seul sera à même de réaliser un diagnostique précis et de vous procurer, cas échéant, le traitement le plus approprié.

Articles en relation

Partager ce contenu