Vous êtes dans la ZONE DOSSIER. Pour retourner dans la boutique cliquez que le logo

Les huiles essentielles anti-stress (remèdes naturels)

Angoisse, fatigue, irritabilité, insomnies, maux de tête ou de ventre, nausées, mal à la nuque ou dans le bas du dos ? Les symptômes imputés au stress peuvent être nombreux. Souvent, ils sont traités de manière ponctuelle (antidouleur ou somnifère par exemple) mais la cause (= le stress) n’est pas résolue. Pour vous aider à lutter contre le stress dans son ensemble, plusieurs remèdes naturels peuvent être très efficaces. Plus doux et souvent mieux tolérés que les anxiolytiques classiques, ils peuvent aider à diminuer l’anxiété et traiter, en même temps les symptômes associés.
Dans ce dossier, nous avons rassemblé nos meilleures synergies à base d’huiles essentielles contre le stress. Vous apprendrez également d’où vient le stress d’un point de vue physiologique et nous vous expliquerons quelles en sont les causes et les symptômes. Nous vous indiquerons également quand il est préférable de vous référer à un médecin. Nous vous donnerons enfin nos conseils santé ainsi que nos trucs et astuces pour se relaxer. En route vers la zénitude !

Les huiles essentielles contre le stress (remèdes naturels)


 


   Les recettes express   

Les huiles essentielles à diffuser contre le stress : remède « zen et bonne humeur »

Les huiles essentielles à diffuser contre le stress : remède « zen et bonne humeur »

Pourquoi on l’aime : A la fois apaisante et équilibrante, cette synergie à l’odeur incomparable favorisera aussi la bonne humeur, la détente totale et la confiance en soi.

Ingrédients :

  • Huile essentielle d’ylang-ylang : 25 gouttes
  • Huile essentielle de petit grain : 30 gouttes
  • Huile essentielle de bergamote : 25 gouttes
  • Huile essentielle de mandarine : 40 gouttes
 

Préparation : Mélangez les huiles essentielles dans un flacon codigoutte de 5 ml puis secouez afin de bien homogénéiser.

Comment l'utiliser :

Diffusez 6 gouttes de ce mélange matin et/ou soir grâce à un diffuseur électrique durant 30 minutes en continu ou durant 2h en discontinu (certains diffuseurs proposent cette fonction : diffuser 30 secondes, arrêter 30 secondes chaque minute durant 2h).

Précaution : Ne pas utiliser chez la femme enceinte, allaitante et l’enfant de moins de 12 ans. Pas d’utilisation par voie interne, ni pure sur la peau.

Huile de massage relaxante et anti-stress aux huiles essentielles

Huile de massage relaxante et anti-stress aux huiles essentielles

Pourquoi on l’aime : Apaisant et très relaxant, ce massage est idéal pour se détendre après une journée de travail et s’endormir paisiblement (la lavande fine favorisant l’endormissement et un bon sommeil).

Ingrédients :

  • Huile essentielle de lavande vraie : 20 gouttes
  • Huile essentielle de Bois de Hô : 15 gouttes
  • Huile essentielle d’orange douce : 25 gouttes
  • Huile végétale de noyaux d’abricots : 48 ml
 

Préparation : Mélanger les huiles essentielles et l’huile végétale dans un flacon de 50 ml. Secouez pour bien homogénéiser la synergie.

Comment l'utiliser :

Utilisez 8 à 10 gouttes de cette préparation, le soir, en massage du dos, de la nuque ou des pieds. A utiliser 3 fois par semaine maximum.

Précaution : Ne pas utiliser chez la femme enceinte, allaitante et l’enfant de moins de 8 ans. Cette synergie est photosensibilisante : ne pas s’exposer au soleil dans les 6h qui suivent l’application.

Roll-on d’urgence aux huiles essentielles en cas d’angoisse soudaine

Roll-on d’urgence aux huiles essentielles en cas d’angoisse soudaine

Pourquoi on l’aime : Apaisante, anti-stress, légèrement sédative et antidépressive, cette synergie est l’idéale en cas d’angoisse soudaine ou de stress passager. Elle vous aidera à soigner le mental mais aussi à traiter les symptômes physiques associés à l’anxiété.

Ingrédients :

  • Huile essentielle de camomille romaine : 10 gouttes
  • Huile essentielle de marjolaine à coquilles : 15 gouttes
  • Huile essentielle de litsée citronnée : 15 gouttes
  • Huile essentielle de petit grain bigarade : 20 gouttes
  • Huile végétale de noisette : 3 ml
 

Préparation : Mélanger les huiles essentielles et l’huile végétale dans un flacon roll on de 5 ml. Secouez pour bien homogénéiser la synergie.

Comment l'utiliser :

En cas de panique, d’anxiété passagère ou d’angoisse soudaine, utilisez ce roll-on sur la face interne des poignets ou sur un mouchoir puis respirez profondément les senteurs et arômes qui s’en dégagent en prenant de grandes inspirations. Répétez si nécessaire après 15 minutes.

Précaution : Ne pas utiliser chez la femme enceinte, allaitante et l’enfant de moins de 12 ans. Usage déconseillé chez les personnes asthmatiques. Toujours diluer ces huiles essentielles dans une huile végétale comme c’est le cas ici.

Remède antistress par voie orale à base d’huiles essentielles

Remède anti-stress par voie orale à base d’huiles essentielles

Pourquoi on l’aime : L’antistress majeure ! Cette recette est très efficace, elle apaise, relaxe, et calme rapidement sans effet sédatif.

Ingrédients :

  • Huile essentielle de marjolaine à coquilles : 30 gouttes
  • Huile essentielle de camomille romaine : 20 gouttes
  • Huile essentielle de mandarine : 50 gouttes
 

Préparation : Mélangez les huiles essentielles dans un flacon codigoutte de 5 ml puis secouez pour bien homogénéiser.

Comment l'utiliser :

Mélangez 2 gouttes de cette synergie dans une demi-cuillerée à café d’huile végétale, sur un sucre ou un comprimé neutre. A avaler le matin (maximum 7 jours d’affilée) ou avant un évènement stressant (examen, entretien, présentation).

Précaution : Ne pas utiliser chez la femme enceinte, allaitante et l’enfant de moins de 8 ans. Prudence chez les personnes asthmatiques.

Contre-indications:

Les huiles essentielles sont généralement déconseillées pour les femmes enceintes (pendant toute la grossesse), allaitant et chez les enfants de moins de 8 ans (12 ans pour certaines huiles essentielles). Lire attentivement les contres indications de chaque huile essentielle.
Ces propriétés et modes d'utilisations ne constituent pas un avis médical. Pour un usage thérapeutique consultez un médecin.


   Quels sont les symptômes physiques du stress ?

Quels sont les symptômes physiques du stress ?

Quels sont les symptômes physiques du stress ?

D’une intensité variant d’un simple inconfort à une situation fortement handicapante, les symptômes du stress peuvent se manifester à la fois de manière physique et/ou mentale. Ils sont multiples et peuvent varier d’une personne à une autre.

Parmi les plus courants, nous pouvons citer au niveau physique :

  • Maux de tête
  • Problèmes de digestion
  • Insomnies
  • Fatigue
  • Tensions musculaires
  • Vertiges
  • Palpitations
  • Nausées
  • Chute des cheveux
  • Acné, boutons
  • Affaiblissement du système immunitaire, etc…
Les symptômes émotionnelles liés au stress :

Les symptômes émotionnelles liés au stress :

En plus des symptômes physiques, le stress est généralement accompagné de symptômes impactant votre intellect, votre esprit et les phénomènes psychiques au sens large. Au niveau de la sphère émotionnelle il est courant de d’observer les symptômes suivants :

  • Anxiété
  • Irritabilité
  • Inquiétude
  • Angoisses
  • Troubles de l’humeur
  • Baisse de libido
  • Agressivité
  • Agitation, etc…

    Les meilleures huiles essentielles contre le stress    

 

 

Les plus efficaces sont les huiles essentielles suivantes:

 

Huile essentielle de petit grain (Citrus aurantium var. amara feuilles)

Huile essentielle de petit grain (Citrus aurantium var. amara feuilles):


Propriétés : Ses propriétés anti-inflammatoires, antispasmodiques, rééquilibrante et relaxante du système nerveux la rendent idéale en cas de stress et d’angoisse mais aussi en cas de symptômes liés au stress. Elle est, en effet, particulièrement conseillée en cas de somatisation du stress (= symptômes physiques liés à un stress psychique) car elle permet de soulager les courbatures, les raideurs de nuque, les crampes, les coliques ou brûlures d’estomac. Tous les usages conviennent à cette huile essentielle car elle est aussi douce que celle de lavande vraie.


Utilisations : Deux gouttes sur la face interne des poignets, sur le plexus solaire ou la plante des pieds pour retrouver calme et sérénité. Très facile d’utilisation, elle peut aussi se prendre par voie orale (2 gouttes 2 fois par jour maximum) ou se diffuser dans les pièces de vie. Son odeur se marie parfaitement à celle des agrumes : elle agit en synergie avec la mandarine et l’orange douce pour calmer les tensions et relaxer toute la famille.

Précautions : Ne pas utiliser chez les femmes enceintes, allaitantes et les enfants de moins de 8 ans.

Fiche produit complète / aller à la boutique

Huile essentielle de marjolaine à coquilles (Origanum majorana)

Huile essentielle de marjolaine à coquilles (Origanum majorana):


Propriétés : Du même genre et de la même famille que l’origan (ne pas confondre Origanum compactum : l’origan avec Origanum majorana : la marjolaine), la marjolaine à coquille possède cependant des propriétés très différentes. Bonne anti-infectieuse, elle est surtout réputée pour soigner toutes les pathologies d’origine nerveuse. Elle calme le trac, diminue les angoisses et la fatigue nerveuse, améliore les troubles du sommeil l’agitation et l’irritabilité. Elle active le système nerveux parasympathique qui calme et relaxe (à l’inverse du système nerveux orthosympathique qui est stimulé majoritairement par le stress).


Utilisations : En cas d’angoisses ou de phobie soudaine, elle s’applique à raison de 2 gouttes sur les poignets : respirez à plein poumons et renouvelez 15 minutes plus tard si nécessaire. Se marie très bien avec le ravintsara ou le petit grain pour réguler le système nerveux et calmer les émotions.

Précautions : Ne pas utiliser chez les femmes enceintes, allaitantes et les enfants de moins de 8 ans. Prudence chez les personnes asthmatiques. Dermocaustique, à diluer dans une huile végétale quand utilisée par voie cutanée.

Fiche produit complète / aller à la boutique

Huile essentielle de verveine citronnée (Lippia citriodora)

Huile essentielle de verveine citronnée (Lippia citriodora):


Propriétés : L’antidépressive par excellence ! Elle est rééquilibrante : elle calme et stimule en même temps. Elle aide aussi à la concentration et à la mémorisation. Fréquemment utilisée en cas de dépression ou de déprime saisonnière, elle calme aussi le stress et les angoisses. Elle est aussi un puissant anti-inflammatoire et agit positivement sur le sommeil. Elle peut être remplacée par la litsée citronnée, moins chère, à l’odeur tout aussi agréable et aux propriétés antidépressives et calmantes hors pairs.


Utilisations : Deux gouttes de verveine citronnée sur un sucre ou dans une cuillerée de miel pour calmer les angoisses et retrouver paix et sérénité. La cuillerée de miel peut aussi servir à sucrer votre tisane de soir pour un bon sommeil réparateur.

Précautions : Ne pas utiliser chez les femmes enceintes, allaitantes et les enfants de moins de 8 ans. Ne pas utiliser en cas de cancers hormonodépendants ou de mastose. Dermocaustique, à diluer dans une huile végétale quand utilisée par voie cutanée. Pas d’exposition au soleil dans les 6h qui suivent l’application cutanée. Utilisation par voie interne réservée à un professionnel de la santé.

Fiche produit complète / aller à la boutique

Huile essentielle de camomille romaine (Chamaemelum nobile)

Huile essentielle de camomille romaine (Chamaemelum nobile):


Propriétés : Cette huile essentielle est plutôt calmante, apaisante et sédative ce qui en fait une huile essentielle de choix pour les dépressions accompagnées de stress et d’angoisse avec des difficultés d’endormissement. Elle favorise aussi la joie de vivre et possède des propriétés anxiolytiques. En prise du soir, elle favorise l’endormissement et lutte contre les troubles du sommeil. Elle est aussi digestive et antispasmodique, ce qui la rend utile en cas de digestion lente et de crampes liées au stress. Apaisante et anti-inflammatoire cutanée, elle est idéale en cas d’irritations, de démangeaisons ou d’inflammations cutanées.


Utilisations : Une goutte sur le plexus solaire d’un grand enfant (deux gouttes pour un adulte) calme rapidement stress, peurs et angoisses. L’adulte peut aussi en prendre une goutte sur un sucre par voie interne.

Précautions : Ne pas utiliser chez les femmes enceintes, allaitantes et les enfants de moins de 8 ans.

Fiche produit complète / aller à la boutique

Huile essentielle de lavande vraie (Lavandula officinalis)

Huile essentielle de lavande vraie (Lavandula officinalis):


Propriétés : La lavande vraie est la plus sédative et calmante des lavandes. Elle détend les muscles, décontracte, et régule le système nerveux. Équilibrante et harmonisante, elle apaise les angoissés et réconforte les frileux. C’est une puissante alliée pour lutter contre les insomnies de l’adulte et de l’enfant. Puissante antiseptique et cicatrisante cutanée, elle est également utile pour les infections cutanées, les peaux sèches et sensibles, les irritations et petites plaies.


Utilisations : En diffusion, par voie orale ou en usage cutané, c’est une huile essentielle sûre et bien tolérée. Idéale en brume d’oreiller pour toute la famille, elle apaise et favorise le sommeil : 10 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie + 80 gouttes de disper dans 50 ml d’eau à vaporiser sur les draps et l’oreiller avant le coucher.

Précautions : Ne pas utiliser chez les femmes enceintes, allaitantes et les enfants de moins de 8 ans. Attention, cette huile essentielle peut être allergisante.

Fiche produit complète / aller à la boutique

Huile essentielle de mandarine (Citrus reticulata)

Huile essentielle de mandarine (Citrus reticulata):


Propriétés : L’apaisante et l’antistress préférée des enfants : elle fonctionne à merveille et son odeur plait aux petits (comparé à d’autres huiles essentielles aux odeurs plus particulières). Digestive, elle aide en cas de repas trop copieux ou de mal des transports. Elle est aussi antiseptique et antispasmodique et agit sur le foie comme hépato protecteur. Sa diffusion est très appréciée par toute la famille pour son odeur et ses propriétés multiples.


Utilisations : La diffusion est la voie d’administration préférée pour la mandarine : son odeur agréable se marie avec celle de petit grain et d’orange douce pour des nuits et des jours paisibles. Dermocaustique par voie cutanée, elle s’utilise toujours diluée. Elle peut aussi être utilisée par voie orale chez les adultes à raison d’1 goutte 3 fois par jour.

Précautions : Ne pas utiliser chez les femmes enceintes, allaitantes et les enfants de moins de 8 ans. Dermocaustique, à diluer dans une huile végétale quand utilisée par voie cutanée. Photosensibilisante : pas d’exposition au soleil dans les 6h qui suivent l’application cutanée.

Fiche produit complète / aller à la boutique

    La phytothérapie et les meilleures plantes contre le stress    

 

 

 

 

L’aubépine (Crataegus monogyna) : anxiété et palpitations

L’aubépine (Crataegus monogyna) : anxiété et palpitations


Les bienfaits : Appelée aussi la plante du cœur, l’aubépine aide à calmer les palpitations et à réguler la tension. Elle réduirait aussi les symptômes de l’angor et de l’insuffisance cardiaque légère à modérée. Très utilisée en automédication contre l’anxiété, les angoisses et le stress, l’aubépine est aussi utile contre les insomnies et les troubles du sommeil. Ses deux actions (stress et cœur) sont étroitement liées car les palpitations ne sont parfois rien d’autre qu’une manifestation du stress. L’aubépine agit donc sur les deux tableaux : l’anxiété en elle-même et certains de ses symptômes au niveau cardiaque.


Fiche produit complète / aller à la boutique

Le ginseng (Panax ginseng) : surmenage, fatigue physique et intellectuelle

Le ginseng (Panax ginseng) : surmenage, fatigue physique et intellectuelle


Les bienfaits : Plante originaire de Chine, sa racine est séchée ou réduite en poudre. Elle est bénéfique en cas de surmenage, de fatigue physique ou intellectuelle. Elle améliore les performances et le tonus en général. C’est aussi un aphrodisiaque. Elle possède des propriétés adaptogènes : elle permet donc à l’organisme de s’adapter à des situations de stress comme l’effort physique par exemple. Elle favorise l’endurance, diminue la fatigue, améliore les réflexe et la mémoire. Comme son nom l’indique, le ginseng était considéré par les anciens comme un remède universel : « Panax » vient du grec « pan » et « akos » qui signifient respectivement « tout » et « remède ».


Fiche produit complète / aller à la boutique

La passiflore (Passiflora incarnata) : nervosité et réveils nocturnes

La passiflore (Passiflora incarnata) : nervosité et réveils nocturnes


Les bienfaits : Joliment nommée « fleur de la passion », elle est anxiolytique et sédative grâce aux flavonoïdes contenus dans ses feuilles et ses tiges. Elle également reconnue pour diminuer les réveils nocturnes et améliorer la qualité du sommeil. Le mécanisme d’action de la passiflore est peu connu mais il semblerait qu’elle agisse sur les récepteurs au neurotransmetteur GABA, connu pour ses effets « relaxants » sur le système nerveux. Elle aide aussi lors du sevrage aux anxiolytiques classiques. Elle ne provoque pas de dépendance ni d’accoutumance et peut donc être utilisée, sous supervision médicale, comme relais aux anxiolytiques conventionnels pour essayer d’en diminuer la dose de manière progressive.


Fiche produit complète / aller à la boutique

L’escholtzia (Eschscholtzia californica) : stress, sommeil agité, cauchemars

L’escholtzia (Eschscholtzia californica) : stress, sommeil agité, cauchemars


Les bienfaits : L’escholtzia, aussi appelée Pavot de Californie, est fort utilisée en Europe pour ses vertus thérapeutiques. Idéale en cas de stress passager, elle aide surtout pour les troubles du sommeil ou les difficultés d’endormissement. Très utile en cas de cauchemars, elle permet de lutter aussi contre l’énurésie nocturne de l’enfant à partir de 8 ans et de l’adulte (plus connue sous le nom de « pipi au lit »). L’escholtzia est donc particulièrement utile pour traiter ce que l’on appelle les « parasomnies » (réveils nocturnes sans perturbation importante du sommeil comme les cauchemars, somnambulisme, énurésie...) et les troubles du sommeil temporaires dus au stress et à l’anxiété diurne.


Fiche produit complète / aller à la boutique

La valériane (Valeriana officinalis) : insomnies

La valériane (Valeriana officinalis) : insomnies


Les bienfaits : Depuis des siècles, celle-ci est sûrement la plante la plus célèbre pour son action sédative et calmante. C’est la combinaison de différents actifs comme les valépotriates et l’acide valérinique qui lui confèrent ses propriétés tant sédatives que anti-stress et relaxantes. Elle permet de réduire les angoisses, l’anxiété et aide à mieux dormir. C’est aussi un excellent complément pour aider au sevrage tabagique. Légèrement plus sédative que la passiflore, la valériane est utilisée préférentiellement pour les difficultés d’endormissement tandis que la passiflore améliorera la qualité du sommeil et diminuera les réveils nocturnes.


Fiche produit complète / aller à la boutique

 

  Explication santé   

Causes et origines physiologique du stress

Causes et origines physiologique du stress

Il y a un siècle, l’endocrinologue Hans Selye est un des premiers scientifiques à s’intéresser à la notion du stress. Il le définit comme l’ensemble des réactions physiques et psychologiques d’une personne soumise à un évènement contraignant. De manière plus générale, il définit même le stress comme « une réponse non spécifique de l’organisme à une demande extérieure ».
Les facteurs à l’origine du stress peuvent être multiples. Chaque personne y réagira de manière différente en fonction de sa personnalité et de sa résistance mais également en fonction du contexte : un évènement « stressant » pour certains peut être considéré comme tout à fait banal par d’autres.
L’accumulation d’évènements contraignants mineurs peut aussi engendrer une situation problématique. Chaque évènement est anodin mais leur accumulation, fini par créer une situation de stress et d’anxiété intense. A l’occasion d’une légère contrariété, le stress monte : c’est « la goutte d’eau qui fait déborder le vase ».

Facteurs pouvant être à l’origine du stress :
  • Les troubles physiologiques comme une maladie ou une blessure
  • La violence, les mauvais traitements
  • Les soucis familiaux, professionnels ou financiers
  • Les facteurs environnementaux : bruit, pollution ou météo instable
  • Etc…

Face à ces agressions, notre organisme va devoir puiser dans ses ressources pour s’adapter à cette situation inhabituelle et contraignante. Dans un premier temps, il va produire des hormones comme le cortisol. Cette hormone, considérée comme l’hormone du stress par excellence est produite par les surrénales. Elle va favoriser toute une série de processus qui, initialement, servent à la survie de l’organisme et de l’espèce. Le rythme cardiaque va s’accélérer, les poumons vont demander plus d’oxygène pour alimenter les muscles, le glucose va être prélevé des réserves de l’organisme pour fournir de l’énergie et la transpiration va augmenter. A l’inverse, le système digestif, lui, va ralentir. Ces différentes actions vont permettre au corps de réagir par la fuite ou la lutte (il s’agit en réalité, de reflexes semblables à ceux des animaux luttant pour leur survie).
Si le stress monte et retombe rapidement, les symptômes disparaissent, l’organisme s’apaise et le stress aura été un simple épisode. Ce stress stimule positivement nos compétences et nos capacités physiques et mentales et nous permet d’avancer et d’être plus productif. Il permet une brève adaptation de notre organisme à un facteur extérieur et lui permet de réagir de manière rapide et efficace. Le stress est donc ici « protecteur » et préserve l’équilibre de notre organisme face à un changement donné. L’énergie produite par notre organisme est ici utilisée majoritairement pour l’action et peu pour les émotions. : le stress est donc productif et bénéfique : c’est la notion de « bon » stress.

A l’inverse, il existe un « mauvais stress » : toute l’énergie produite par notre organisme est utilisée pour les émotions et très peu pour l’action. Dans ce cas, l’efficacité est réduite, car les émotions sont trop prenantes, l’énergie est dépensée inutilement. Le corps n’arrive plus à faire face, s’épuise et commence à manquer d’énergie. Dans ce cas, bien souvent, le stress s’autoalimente : il induit des émotions disproportionnées, répétitives et néfastes, diminue la productivité, cette situation, en elle-même, génère du stress : plus la productivité diminue, plus le stress augmente, ce qui diminue encore la productivité. On parle alors de stress prolongé (cercle vicieux) aux conséquences problématiques : affaiblissement des organes vitaux comme le cœur, épuisement psychologique et physique.

 

Quand aller consulter un médecin ?

Quand aller consulter un médecin ?

Le stress est un phénomène courant, d’autant plus répandu dans nos sociétés occidentales et développées. Nous l’avons vu, certaines personnes y sont plus sensibles, le stress impacte alors réellement leur qualité de vie et leurs activités quotidiennes. Il est dès lors important de savoir quand se référer à un médecin.

Deux facteurs sont importants :

  • La fréquence / chronicité : ce stress revient-il souvent ? Êtes-vous stressé de manière continue ? Depuis plusieurs mois ?
  • L’intensité du stress : est ce qu’il vous empêche de dormir ou de vous rendormir ? Est-il une entrave à vos activités quotidiennes, travail, vie sociale ?

De manière générale, si la réponse est oui à une de ses questions, il est important d’aller consulter un médecin. D’autres indices peuvent vous pousser à aller consulter : une perte d’appétit ou une boulimie soudaine, des insomnies régulières, des symptômes associés récurrents (diarrhée, troubles gastro-intestinaux, maux de tête ou de dos).
Un spécialiste pourra évaluer si un traitement médicamenteux est nécessaire. En effet, un stress intense et chronique est mauvais pour le moral, mais aussi pour l’organisme tout entier et le cœur en particulier. Le stress chronique augmente, par exemple, le risque de pathologie cardiovasculaires, d’infarctus, d’ulcères gastriques ou de fausses couches chez la femme enceinte.
Pensez donc aux traitements naturels et aux médecines douces, mais n’oubliez pas : si votre stress est de longue durée et/ou très intense, pensez à aller voir un médecin !

 

 

 

      Astuces au quotidien   

Conseils pour gérer le stress au quotidien

Conseils pour gérer le stress au quotidien

  • Prenez du temps pour vous chaque jour pour vous recentrer, méditer.
  • Apprenez à respirer par le ventre… Cela semble tout bête mais nous ne respirons pas convenablement, en utilisant uniquement notre cage thoracique. La respiration abdominale permet de gérer son stress au quotidien. Comment faire ? Inspirez lentement en gonflant votre ventre, comme un ballon. Expirez, en le vidant doucement. Faites cette exercice une dizaine de fois d’affilée.
  • Évitez les excitants tels que le café, les boissons énergisantes, le tabac ou les épices.
  • Bannissez tous les écrans au moins une demi-heure avant d’aller dormir.
  • Respectez votre rythme de sommeil : couchez-vous dès que vous sentez les premiers signes de fatigue. Évitez les grasses matinées qui déséquilibrent votre horloge interne.
  • Allez aux thermes seul ou accompagné. Le hammam, le sauna et le jacuzzi nettoient le corps et l’esprit, détendent et donnent un coup de peps pour les jours suivants.
  • Pratiquez un sport intense qui agira comme un exutoire ou un sport relaxant comme le yoga.
  • Marchez 30 minutes par jour, à défaut d’une activité physique quotidienne.
  • Choisissez une activité qui vous change les idées comme la lecture, la peinture, la musique, le jardinage, le tricot, des mots-croisés, une sortie culturelle…
  • Sortez, voyez du monde, allez danser…. Les interactions sociales permettent à l’individu de se stimuler, de se relaxer et de diminuer les risques de dépression.
  • Et puis…. Riez ! Le rire est un des meilleurs remèdes naturels contre le stress. Il relâche les tensions musculaires et augmente la sécrétion d’hormones bénéfiques pour l’organisme, comme les endorphines.

Bibliographie

  • Pierre M, Gayet C Ma bible des secrets d’herboriste. Ed. Leduc. S 2016
  • Pierre M La bible des plantes qui soignent. Ed. Du Chêne 2017
  • Le petit Larousse des plantes qui guérissent : 500 plantes et leurs remèdes. Ed. Larousse 2013
  • Lacoste S Ma bible de la phytothérapie. Ed. Leduc S 2014
  • Lousse D, Macé N, Saint Béat A, Tardif A Le guide familial des plantes médicinales. Ed. Mango Paris 2017
  • Larousse des plantes médicinales. Ed Larousse 2017
  • Baudoux D Les cahiers pratiques d’aromathérapie selon l’école française Vol. 1 pédiatrie, Vol. 2 dermatologie et Vol. 5 grossesse. Collection : l’aromathérapie professionnellement. Ed. 2011
  • Baudoux D et Breda M.L. Huiles essentielles chémotypées. Aromathérapie scientifique. Ed. J.O.M. 2015
  • Baudoux D Guide pratique d’aromathérapie familiale et scientifique. Mes 12 huiles essentielles préférées dans 100 formules très efficaces pour 300 maladies. Ed J.O.M. 2014
  • Baudoux D Guide pratique d’aromathérapie La diffusion. Mes 32 huiles essentielles préférées dans 62 formules à diffuser et à respirer. Ed J.O.M. 2013
  • Festy D Mon abécédaire illustré des huiles essentielles. Ed. Leduc.s 2015
  • Faucon M. Traité d’aromathérapie scientifique et médicale : les huiles essentielles. Fondements et aide à la prescription. Ed. Sang de la Terre 2017
  • Lefief A Le guide complet des huiles essentielles : se soigner avec l’aromathérapie. Ed. ESI 2017
  • Festy D Ma bible des huiles essentielles : édition spéciale 10 ans. Ed Leduc S 2017
  • Baudoux D Pour une cosmétique intelligente, huiles essentielles et végétales. Ed. Amyris 2010
  • Zahalka JP Dictionnaire complet d’aromathérapie. Ed. Dauphin 2017
  • Baudoux D AROMATHERAPIE. Ed. Dunod 2017
  • VIDAL Recos : recommandations et pratique 3ème édition. Ed. VIDAL 2009
  • Le MANUEL MERCK 5ème Edition. Ed de Médecine 2014
  • Festy Danièle, Ménopause et huiles essentielles, ED. Leduc S, 2012.
  • Norman Shealy C., Encyclopédie des Remèdes naturels, Ed. Könemann, 1999.



NOTE: Cet article a été rédigé par un pharmacien. Les données qui y sont résumées proviennent de la littérature scientifique et des références citées ci-dessus. Pour un avis médical, en cas de symptômes particuliers ou prolongés, veuillez consulter votre médecin. Lui seul sera à même de réaliser un diagnostic précis et de vous procurer, cas échéant, le traitement le plus approprié.

Articles en relation

  • Aubépine: guide des propriétés, bienfaits et utilisations

    L’aubépine est couramment utilisée pour traiter l'anxiété, les stress, l'insomnie et les troubles du sommeil. C'est aussi la plante du cœur par excellence ! elle est réputée pour les problèmes cardiaques légers: palpitations, hypertension, arythmie.

  • Guide des plantes en phytothérapie classées par besoins

    Pour chaque besoin (circulation, detox, digestion, articulation, cheveux,etc...), notre guide des plantes de phytothérapie vous indique quelles sont les propriétés et les meilleures plantes pour vous soigner.

  • Précautions d'utilisation des huiles essentielles

    Toutes nos huiles essentielles sont, pour encore plus de précautions, déconseillées aux femmes enceintes et allaitant, aux enfants de moins de 8 ans, en automédication. Les précautions propres à chaque huile essentielle sont listées dans ce dossier

  • Les huiles essentielles contre déprime passagère et coups de blues en hiver

    Lors des changements de saison, les déprimes passagères et coups de blues liés au manque de lumière peuvent survenir, entraînant fatigue, manque de motivation, tristesse... Ce dossier vous expliquera comment reconnaître les symptômes et les traiter.

  • Les huiles essentielles contre la fatigue

    Physique ou mentale, chronique ou persistante, la fatigue peut avoir différentes conséquences plus ou moins handicapantes pour notre qualité de vie (stress, irritabilité, motivation, manque de concentration, prise de poids). Nos 4 recettes express

  • Passiflore, guide des propriétés, utilisations et bienfaits

    La passiflore est reconnue pour ses puissantes propriétés sédatives et antispasmodiques. Ses bienfaits permettent de récupérer plus facilement un sommeil profond et réparateur. De plus, elle agit également sur l’anxiété, le stress et les palpitations

  • Valériane, guide des propriétés, utilisations et bienfaits

    La valériane est une plante médicinale reconnue pour ses effets sédatifs et relaxants permettant de traiter les troubles du sommeil comme les insomnies et les difficultés d’endormissement. Elle aide également en cas de stress, d’angoisses, d’anxiété.

Partager ce contenu