Vous êtes dans la ZONE DOSSIER. Pour retourner dans la boutique cliquez que le logo

Radis noir, guide des propriétés, utilisations et bienfaits



Propriétés et utilisations principales du radis noir

Le radis noir « roi de la détox » renferme de nombreux principes actifs bénéfiques pour la santé. En jouant un rôle de draineur, il aide l’organisme à éliminer les toxines en agissant activement sur la vésicule biliaire, le foie et le pancréas. Ses propriétés antioxydantes lui permettent également de protéger le corps contre le vieillissement prématuré et de lutter contre l’excès de cholestérol. Qui plus est, il aurait des vertus fortifiantes, agissant contre la fatigue et stimulant le système immunitaire. Ce serait également un bon agent antimicrobien.

Utilisations et bienfaits du radis noir en phytothérapie (gélule, poudres, etc…)

Principales utilisations du radis noir:


  • Troubles digestifs : Soigner les problèmes de troubles digestifs avec du radis noir
  • Insuffisance hépatique : Soigner les problèmes de insuffisance hépatique  avec du radis noir
  • Insuffisance pancréatique : Soigner les problèmes de insuffisance pancréatique avec du radis noir
  • Détoxication : Soigner les problèmes de détoxication  avec du radis noir

Utilisations secondaires du radis noir:


  • Fatigue persistante : Traiter naturellement les problèmes de fatigue persistante avec du radis noir
  • Hypercholestérolémie : Traiter naturellement les problèmes de hypercholestérolémie avec du radis noir
  • Inflammation des voies respiratoires : Traiter naturellement les problèmes de inflammation des voies respiratoires avec du radis noir

Différentes formes d'utilisation du radis noir:


Le radis noir peut se consommer sous différentes formes:

  • Bien que la gélule reste la forme la plus pratique, le radis noir est disponible sous d’autres formes.
  • Jus : le matin à jeun et avant le repas du soir. Peut se mélanger avec le même volume de jus de carotte.
  • Teinture : à diluer dans un verre d’eau.

Propriétés et bien bienfaits du radis noir

Carte d'identité du radis noir

  • Nom botanique :
    Rhaphanus sativus var niger
  • Synonymes :
    raifort cultivé
  • Famille :
    brassicacées
  • Partie utilisée :
    racine
  • Epoque de récolte :
    novembre, décembre
  • Origine géographique :
    France
Les propriétés

Les propriétés du radis noir en détail:

  • Le radis noir comme draineur et détoxifiant :

    Les draineurs sont d’excellents agents pour nettoyer l’organisme. Ils stimulent le travail de filtration du sang et aident à éliminer les toxines à travers les émonctoires de notre corps. Les émonctoires sont des organes dont le rôle est d’évacuer les déchets dans le but de conserver un équilibre dans l’organisme. On retrouve parmi eux : les reins, l’intestin, la peau, les poumons et le foie. Le rôle des draineurs est principalement de nettoyer les émonctoires qui peuvent alors se débarrasser plus facilement des toxines accumulées. Le radis noir est reconnu par la Commission E (un panel interdisciplinaire d’experts reconnus en médecine, toxicologie, pharmacologie, phytothérapie et pharmacie) pour son effet cholérétique (favorise la sécrétion de la bile) et cholagogue (facilite l’évacuation de la bile vers l’intestin). C’est pourquoi il est souvent utilisé dans le traitement de troubles digestifs mais aussi dans le traitement de troubles hépatiques car il contribuerait à drainer et détoxifier le foie. Le radis noir est ainsi idéal pour aider l’organisme à reprendre son fonctionnement normal après des excès alimentaires ou des abus d’alcool (après les périodes de fêtes par exemple). Il serait donc conseillé dans le cadre d’une cure détox et pour tonifier le foie. Riche en eau et en potassium mais aussi pauvre en sodium, le radis noir pourrait aussi avoir des propriétés diurétiques, activant la fonction rénale et favorisant l’élimination de l’eau en excès.
  • Le radis noir comme antimicrobien :

    Un antimicrobien est une substance qui permet de stopper ou de ralentir la propagation de microbes tels que les bactéries, les virus ou les parasites. Le radis noir aurait des propriétés antimicrobiennes de par ses composants dont le sulforaphane qui est capable d’inactiver l’Helicobacter pylori, une bactérie qui infecte la muqueuse gastrique et qui peut être à l’origine de nombreuses pathologies dont les ulcères gastroduodénaux et accroître le risque de cancer gastrique. Le radis noir contient également de la raphanine, une substance reconnue pour son effet antiseptique et antibactérienne. Il serait aussi efficace contre la bactérie Escherichia coli (responsable notamment de gastro-entérites ou d’infections urinaires) et aurait un effet bénéfique dans la prévention et le traitement des infections des voies respiratoires.
  • Le radis noir comme antioxydant :

    Les radicaux libres, des molécules réactives dérivées de l’oxygène, agressent notre organisme au quotidien. Ils dénaturent peu à peu les constituants de notre corps (ADN, cellules, protéines…). Ce phénomène, appelé « stress oxydatif » est la cause principale du vieillissement prématuré. Il est également impliqué dans un grand nombre de maladies dont les pathologies dégénératives (Alzheimer, Parkinson…) ou encore des maladies chroniques évolutives telles que le diabète ou les maladies cardiovasculaires. Accentué par certains facteurs comme l’alcool ou le tabac par exemple, le stress oxydatif peut, à l’inverse, être ralenti en consommant une quantité appropriée d’antioxydants afin d’aider le corps à se défendre. Les antioxydants contenus dans le radis noir permettraient de limiter l’oxydation des lipides sanguins, participant ainsi à la santé cardiovasculaire, mais aussi des lipides des cellules intestinales, montrant un effet positif sur la prévention du cancer du côlon. Le radis noir aurait la capacité de diminuer le cholestérol et de réduire les niveaux sanguins de cholestérol et de triglycérides.
Les synergies

Les synergies les plus intéressantes à base de radis noir

Afin d’optimiser les effets du radis noir, il est possible, voire même conseillé de l’associer à d’autres plantes, huiles essentielles ou actifs naturels. Vous trouverez ici quelques conseils selon le problème concerné :
  • Troubles digestifs :

    Les synergies à base de plantes
    Plantes : Plantes : curcuma (facilite la digestion et réduit l’inflammation des intestins), artichaut (contre la digestion difficile), gingembre (contre la digestion difficile, les nausées)
    Les synergies avec les huiles essentielles
    Huiles essentielles : Huiles essentielles : menthe poivrée (contre l’indigestion, les ballonnements), basilic exotique (digestive et antispasmodique), estragon (antispasmodique et digestive)
    Les synergies avec d'autres actifs
    Autres actifs : Autres actifs : Charbon végétal (contre les ballonnements, reflux, aigreurs), levure de bière (contre la diarrhée)
  • Troubles hépatiques :

    Les synergies avec d'autres plantes
    Plantes : Plantes : artichaut (contre l’insuffisance hépatique), chardon marie (contre les troubles du foie), desmodium (stimule le drainage hépatique)
    Les synergies en ajoutant des huiles essentielles
    Huiles essentielles : Huiles essentielles : citron (dépuratif), romarin à verbénone (traitement des troubles hépatiques), carotte (contre les troubles hépatiques)
    Les autres synergies
    Autres actifs : Pas de recommandation particulière.
  • Détoxification :

    Les synergies supplémentaires avec des plantes
    Plantes : Plantes : desmodium (stimule le drainage hépatique), pissenlit (diurétique et dépuratif), reine des près (diurétique et drainante), ortie (drainante et purifiante rénale et cutanée)
    Les synergies aux huiles
    Huiles essentielles : Huiles essentielles : citron (détoxifiante), pamplemousse (drainante et anticellulite)
    Les remèdes avec d'autres actifs
    Autres actifs : Autres actifs : huile de pépins de courge (effet nettoyant sur le foie et le côlon), aloe vera (détoxifie et purifie le côlon)

Précautions d’emploi du radis noir en phytothérapie (gélule, poudres, etc…)

Précautions d’emploi et contre-indications du radis noir:


Ces informations ne sont pas exhaustives !! Toujours consulter également les indications sur la packaging du produit ainsi que les recommandations du fabricant. En cas de doute consultez l'avis d'un professionnel de la santé.


Le radis noir est contre-indiqué pour les personnes souffrant d’obstruction des voies biliaires étant donné qu’il stimule la sécrétion de la bile.

Certaines personnes pourraient également présenter une sensibilité au jus de radis noir qui se manifesterait par des troubles gastro-intestinaux ou par des brûlures d’estomac. Les composés soufrés peuvent, en effet, irriter le système digestif. Dans ce cas, il est conseillé de réduire la dose ou alors d’accompagner le traitement d’une huile végétale pour soulager ces effets indésirables. Si les problèmes persistent, il est conseillé de se tourner vers un autre traitement naturel.

Le radis noir est également déconseillé chez les personnes ayant une hyperthyroïdie ou un traitement pour la thyroïde.

  • Tenir hors de portée des jeunes enfants. Utilisation réservée à l’adulte.
  • Déconseillé aux enfants, femmes enceintes ou allaitantes.
  • Ce produit ne peut se substituer à un régime alimentaire varié et à un mode de vie sain.
  • Ne pas dépasser la dose journalière conseillée.

Interactions à considérer avec le radis noir:


Pas d’interactions connues.

Synthèse de recherches et d’études sur le radis noir

Les recherches scientifiques sur les compléments alimentaires pour la santé

Radis noir et troubles digestifs


A l’heure actuelle, les troubles digestifs sont un problème fréquent qui peut survenir de manière inattendue. Ils peuvent devenir très incommodants, et nous freiner dans nos activités quotidiennes. Nous avons donc décidé de faire le point sur les effets du radis noir sur le système digestif.

ATTENTION : Le radis noir ne peut en aucun cas remplacer l’avis d’un médecin généraliste.

Au vu de l’usage traditionnel du radis noir ainsi que des essais in vitro réalisés par des scientifiques, la Commission E a reconnu l’efficacité du jus de radis noir dans le traitement de la dyspepsie qui aurait pour origine une mauvaise circulation biliaire. La dyspepsie correspond généralement à une sensation d’inconfort qui se ressent dans la partie haute du tube digestif (œsophage, estomac) sans qu’il n’y ait d’anomalies particulières dans celui-ci. Elle peut se traduire par divers symptômes tels que des ballonnements, une sensation d’inconfort, des douleurs, des éructations, des nausées etc. Ces troubles sont fonctionnels, ce qui veut dire qu’il n’y a pas de lésion sous-jacente. Ils se manifestent fréquemment et représentent une des causes principales des consultations en gastro-entérologie.

Une étude publiée en 2002 dans la revue Phytotherapy Research a évalué les effets du radis noir sur la muqueuse du côlon chez des rats qui étaient soumis à une alimentation riche en graisses. Les troubles digestifs causés par cette alimentation ont été réduits grâce au traitement à l’extrait de radis noir avec une augmentation des cellules caliciformes, une amélioration de la structure des cellules épithéliales et la disparition de l’inflammation.

Une autre étude a montré que le jus de radis noir permet de combattre l’ulcère gastrique grâce ses constituants terpénoïdes et sulfurés qui permettraient de prévenir l’accumulation en excès de radicaux libres, protégeant ainsi la muqueuse gastrique. Cela pourrait être lié en partie aux propriétés antioxydantes du radis noir. Une étude plus ancienne, datant de 1947 et publiée le prestigieux journal Nature, a également montré que cette plante aurait un rôle protecteur face à la bactérie E.coli grâce à la raphanine qui lui confère des propriétés antibactériennes.

Bibliographie de cette étude: Effects of black radish root (Raphanus sativus L. var niger) on the colon mucosa in rats fed a fat rich diet. P Sipos, K Hagymási et al. Phytotherapy Research. 2002. Herbal Remedies for Functional Dyspepsia and Traditional Iranian Medicine Perspective. Babaeian M, Naseri M et al. Iran Red Crescent Med J. 2015 Raphanin, an Antibacterial Principle of the Radish (Raphanus sativus). GEORGE IVÁNOVICS, STEPHAN HORVÁTH. Nature. 1947



Radis noir et cholestérol


L’hypercholestérolémie correspond à un taux trop élevé de cholestérol dans le sang : c’est la plus fréquente des hyperlipidémies. C’est aussi un facteur de risque de maladies cardiovasculaires. La réduction du taux de LDL (mauvais cholestérol) permet de diminuer le risque d’infarctus du myocarde et d’AVC (accident vasculaire cérébral). Lorsque le cholestérol LDL est en excès, il s’accumule sur dans la paroi artérielle, favorisant le développement de plaques d’athérome (dépôts de graisse sur la paroi des artères). A l’inverse un taux cholestérol HDL (bon cholestérol) faible s’associe à une augmentation du risque vasculaire. L’hypercholestérolémie peut, le plus souvent, être prévenue ou traitée. C’est pourquoi il est important de vérifier régulièrement son taux de cholestérol afin de pouvoir agir si nécessaire.

Une étude datant de 2012 a évalué l’efficacité du jus de racine de radis noir dans le traitement de calculs biliaires et la réduction des lipides sanguins chez les souris. Après un traitement d’une durée de 6 jours seulement, les calculs dus à la présence de cholestérol dans la bile ont été éliminés avec succès de la vésicule biliaire des souris. Qui plus est, les taux de mauvais cholestérol (LDL) et de triglycérides ont baissé tandis que le taux de bon cholestérol (HDL) a augmenté. Cette étude pourrait ainsi confirmer l’usage traditionnel du radis noir.

Cet effet a été discuté dans une revue systémique publiée en 2014 par les mêmes chercheurs qui affirment que le jus de radis noir permet de réduire le taux de cholestérol dans le sang et de dissoudre les calculs biliaires chez les souris. Cette activité serait due notamment aux glucosinolates molécules dérivées du radis noir qui ont aussi des propriétés antioxydantes et pourraient réduire le taux de cholestérol hépatique. De tels effets thérapeutiques pourraient prévenir la formation de calculs biliaires dus au cholestérol.

Bibliographie de cette étude: Antilithiasic and hypolipidaemic effects of Raphanus sativus L. var. niger on mice fed with a lithogenic diet. Castro-Torres IG, Naranjo-Rodríguez EB et al. J Biomed Biotechnol. 2012 Raphanus sativus L. var niger as a source of phytochemicals for the prevention of cholesterol gallstones. Castro-Torres IG, De la O-Arciniega M et al. Phytother Res. 2014

Conclusion et avis du professionnel:

Le radis noir est une plante aux nombreuses vertus médicinales. Depuis longtemps reconnue comme un remède naturel dans le traitement de certains troubles digestifs (constipation, ballonnements, nausées etc.), elle a obtenu l’attention d’un grand nombre de scientifiques pour ses propriétés drainantes et détoxifiantes notamment pour le foie. Elle permet de stimuler la sécrétion de la bile et participe ainsi à l’élimination des toxines et des déchets qui s’accumulent lors de la digestion. Elle serait même conseillée en cas d’insuffisance hépatique ou pancréatique. Le radis noir a également des propriétés antioxydantes qui permettraient de lutter contre l’excès de cholestérol, jouant ainsi un rôle préventif face aux maladies cardiovasculaires. Cependant, les études restent à ce jour quelque peu limitées et l’enjeu reste aujourd’hui de réaliser des essais cliniques poussés afin d’obtenir une meilleure compréhension des effets de cette plante sur l’organisme humain.



Les données résumées ici sont données à titre d’information et ne peuvent engager notre responsabilité.
Pour de plus amples informations quant à l’utilisation, le mode d’emploi, les précautions à prendre et usages déconseillés, veuillez-vous référer à la fiche commerciale et étiquette de vos produits. Les compléments alimentaires décrits ici sont des produits naturels à base de plantes. Ils ne sont pas pour autant sans danger et sans interactions possibles avec d’autres médicaments ou traitements. Il est donc très important de respecter les doses conseillées et de préciser à votre médecin ou votre pharmacien que vous prenez ces produits : lui seul sera à même de déterminer si des interactions existent entre le complément alimentaire et un autre traitement ou médicament que vous prendriez.
Les pathologies citées dans cet article, sont des maladies qui peuvent être graves voire engager le pronostic vital. La visite chez un médecin reste indispensable. Lui seul sera à même de réaliser un diagnostic précis et de vous procurer, cas échéant, le traitement le plus approprié.

Bibliographie


  • « Guide des plantes en phytothérapie classées par besoin ». http://mycosmetik.fr
  • « Références nutritionnelles Radis noir ». http://www.aprifel.com
  • List of German Commission E Monographs (Phytotherapy). Commission E. 1986
  • An open label pilot study to evaluate the efficacy of Spanish black radish on the induction of phase I and phase II enzymes in healthy male subjects. Evans M, Paterson E, Barnes DM. BMC Complement Altern Med. 2014
  • Antioxidant effect of squeezed juice from black radish (Raphanus sativus L. var niger) in alimentary hyperlipidaemia in rats. Lugasi A, Blázovics A et al. Phytother Res. 2005
  • Effects of black radish root (Raphanus sativus L. var niger) on the colon mucosa in rats fed a fat rich diet. Sipos P, Hagymási K et al. Phytother Res. 2002
  • Glucoraphasatin: chemistry, occurrence, and biological properties. Montaut S, Barillari J, Iori R, Rollin P. Phytochemistry. 2010
  • Antilithiasic and hypolipidaemic effects of Raphanus sativus L. var. niger on mice fed with a lithogenic diet. Castro-Torres IG, Naranjo-Rodríguez EB et al. J Biomed Biotechnol. 2012
  • Phytochemical composition and biological activity of 8 varieties of radish (Raphanus sativus L.) sprouts and mature taproots. Hanlon PR, Barnes DM. J Food Sci. 2011
  • Identification of a New Antibacterial Sulfur Compound from Raphanus sativus Seeds. Jadoun J, Yazbak A, et al. Evid Based Complement Alternat Med. 2016
  • Antimicrobial efficacy of Raphanus Sativus root juice. Surekha Shukla, Sanjukta Chatterji et al. International Jour of Pharmacy and Pharmaceutical Sciences. 2011
  • The diuretic effect in human subjects of an extract of Taraxacum officinale folium over a single day. Clare BA, Conroy RS, Spelman K. J Altern Complement Med. 2009
  • Pharmacognosie - Phytochimie, plantes médicinales. Bruneton J. 2009
  • Effects of black radish root (Raphanus sativus L. var niger) on the colon mucosa in rats fed a fat rich diet. P Sipos, K Hagymási et al. Phytotherapy Research. 2002.
  • Herbal Remedies for Functional Dyspepsia and Traditional Iranian Medicine Perspective. Babaeian M, Naseri M et al. Iran Red Crescent Med J. 2015
  • Raphanin, an Antibacterial Principle of the Radish (Raphanus sativus). GEORGE IVÁNOVICS, STEPHAN HORVÁTH. Nature. 1947
  • Antilithiasic and hypolipidaemic effects of Raphanus sativus L. var. niger on mice fed with a lithogenic diet. Castro-Torres IG, Naranjo-Rodríguez EB et al. J Biomed Biotechnol. 2012
  • Raphanus sativus L. var niger as a source of phytochemicals for the prevention of cholesterol gallstones. Castro-Torres IG, De la O-Arciniega M et al. Phytother Res. 2014


NOTE: Cet article a été rédigé par un pharmacien. Les données qui y sont résumées proviennent de la littérature scientifique et des références citées ci-dessus. Pour un avis médical, en cas de symptômes particuliers ou prolongés, veuillez consulter votre médecin. Lui seul sera à même de réaliser un diagnostique précis et de vous procurer, cas échéant, le traitement le plus approprié.

Articles en relation

Partager ce contenu