Vous êtes dans la ZONE DOSSIER. Pour retourner dans la boutique cliquez que le logo

Huiles essentielles détox : comment purifier et drainer son organisme ?

Après un repas copieux ou une soirée bien arrosée entre amis, notre organisme a parfois un peu de mal à s’en remettre. Lourdeurs d’estomac, reflux et aigreurs, maux de ventre, maux de tête, fatigue, ballonnements, sont les signes que certaines fonctions de votre organisme peinent à gérer correctement les excès et qu’une cure détox pourrait vous faire le plus grand bien. Par exemple, les lourdeurs d’estomac sont parfois le reflet d’une surcharge hépatique (surcharge du foie), facilement évitable avec l’aide de plantes et d’huiles essentielles.
Dans ce dossier, nous vous expliquerons avec précision ce que signifie en réalité le terme détox, si souvent utilisé (parfois à mauvais escient). Nous détaillerons également le rôle primordial du foie dans la détoxification de l’organisme et vous proposeront plusieurs remèdes naturels et conseils très utiles pour détoxifier votre organisme au quotidien.

Huiles essentielles spéciales détox : comment purifier son organisme au naturel?


 


   Les recettes express   

Recette détox à base d’huiles essentielles pour bien digérer

Recette détox à base d’huiles essentielles pour bien digérer

Pourquoi on l’aime : Digestive et détoxifiante puissante, cette synergie d’huiles essentielles est parfaite après un repas copieux pour stimuler les fonctions digestives et drainantes de l’organisme.

Ingrédients :

  • 30 gouttes d’huile essentielle de basilic exotique
  • 20 gouttes d’huile essentielle de carotte
  • 40 gouttes d’huile essentielle de citron
 

Préparation : Mélanger l’ensemble des huiles essentielles dans un flacon codigoutte de 5 ml.

Comment l'utiliser :

Déposez 2 gouttes de cette synergie sur un comprimé neutre ou sur un demi sucre. A utiliser ponctuellement après un repas copieux ou en « cure ». Maximum 2 fois par jour pendant 3 jours.

Précaution : Ne pas utiliser chez la femme enceinte et allaitante et chez l’enfant de moins de 8 ans, chez les personnes épileptiques et en cas d’antécédent de cancer hormonodépendant. Pas d’usage prolongé par voie orale sans avis médical. Déconseillé en cas de prise concomitante d’anticoagulant.

Massage aux huiles essentielles pour drainer et détoxifier la peau

Massage aux huiles essentielles pour drainer et détoxifier la peau

Pourquoi on l’aime : Déstocke les graisses, draine l’eau des capitons et décongestionne le système lymphatique.

Ingrédients :

  • 6 gouttes d’huile essentielle de cèdre de Virginie
  • 8 gouttes d’huile essentielle de pamplemousse
  • 4 ml d’HV de calophylle
 

Préparation : Mélanger l’ensemble des ingrédients dans un flacon codigoutte de 5 ml.

Comment l'utiliser :

Déposez 6 gouttes de ce mélange sur les cuisses et les fesses puis procédez à un massage circulaire. A réaliser deux fois par jour pendant l’hivers de préférence (pour éviter une exposition au soleil trop importante). Une ventouse ou un massage par palpation peut aider pour drainer plus rapidement l’eau des capitons et favoriser le déstockage des graisses.

Précaution : Ne pas utiliser chez la femme enceinte et allaitante et chez l’enfant de moins de 12 ans, chez les personnes épileptiques et celles atteintes d’une pathologie rénale. Utilisation par voie interne réservée à un professionnel de la santé. Toujours diluer ces deux huiles essentielles dans une huile végétale. Pas d’exposition au soleil dans les 6h qui suivent l’application.

Recette stimulante et détoxifiante pour le matin aux huiles essentielles

Recette stimulante et détoxifiante pour le matin aux huiles essentielles

Pourquoi on l’aime : Idéale pour booster sa journée, cette synergie d’huile essentielle stimule l’organisme, favorise l’activation des fonctions digestives, détoxifie et protège le foie.

Ingrédients :

  • 10 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée
  • 15 gouttes d’huile essentielle de thym à thujanol
  • 20 gouttes d’huile essentielle de citron
 

Préparation : Mélanger l’ensemble des ingrédients dans un flacon codigoutte de 5 ml.

Comment l'utiliser :

Déposez 2 gouttes de cette synergie sur un comprimé neutre (ou sur un demi sucre). A utiliser tous les matins pendant 7 jours maximum. Si nécessaire, prenez cette synergie une semaine par mois.

Précaution : Ne pas utiliser chez la femme enceinte et allaitante et chez l’enfant de moins de 12 ans, chez les personnes épileptiques, âgées et hypertendues. Déconseillée en cas de prise concomitante d’anticoagulants. Pas d’usage prolongé par voie orale sans l’avis d’un professionnel de la santé. Ne pas utiliser le soir (la menthe poivrée pourrait vous empêcher de dormir).

Les huiles essentielles detox et drainantes « anti gueule de bois »

Les huiles essentielles detox et drainantes « anti gueule de bois »

Pourquoi on l’aime : Digestive, détoxifiante, calmante, anti nauséeuse et régénérante hépatique, voici la recette idéale pour vous aider lors des lendemains difficiles.

Ingrédients :

  • 1 goutte d’HE de citron
  • 1 goutte d’HE de romarin à verbénone
 

Préparation : Déposez les huiles essentielles directement sur un demi sucre ou un comprimé neutre.

Comment l'utiliser :

Déposez les 2 gouttes d’huiles essentielles directement sur un comprimé neutre ou un demi sucre. A utiliser ponctuellement après un repas un peu trop copieux ou un peu trop « arrosé ». Répétez la prise le lendemain matin, midi et soir. Puis arrêtez.

Précaution : Ne pas utiliser chez la femme enceinte et allaitante et chez l’enfant de moins de 12 ans, chez les personnes épileptiques, âgées et en cas d’antécédent de cancer hormonodépendant. Déconseillée en cas de prise concomitante d’anticoagulants. Pas d’usage prolongé par voie orale sans l’avis d’un professionnel de la santé.

Contre-indications:

Les huiles essentielles sont généralement déconseillées pour les femmes enceintes (pendant toute la grossesse), allaitant et chez les enfants de moins de 8 ans (12 ans pour certaines huiles essentielles). Lire attentivement les contres indications de chaque huile essentielle.
Ces propriétés et modes d'utilisations ne constituent pas un avis médical. Pour un usage thérapeutique consultez un médecin.


   En réalité, qu’entend-on par remède « détox » ?

En réalité, qu’entend-on par remède « détox » ?

En réalité, qu’entend-on par remède « détox » ?

Détoxifier, comme son nom l’indique, signifie éliminer les toxines. Les toxines peuvent provenir de notre organisme (déchets du métabolisme cellulaire) mais aussi de l’extérieur (métabolisation de médicaments, additifs alimentaires...). Ces toxines extérieures sont ce que l’on appelle des xénobiotiques : c’est à dire une substance présente dans un être vivant mais qui lui est étrangère et considérée comme toxique.

Une bonne détoxification passe par ce que l’on appelle les organes émonctoires. Les émonctoires sont les organes capables d’éliminer les toxines de notre corps : ils sont au nombre de 5. On connait bien le foie et la peau, mais il y a également l’intestin, les reins et les poumons. Chacun de ses organes, s’il est surchargé, va générer des symptômes particuliers. Pour une détoxification complète, il est important de tenir compte de ces 5 émonctoires. Pour chacun il existe des plantes et huiles essentielles qui lui sont bien adaptées.

Les 5 organes capables d’éliminer les toxines de notre corps

Les 5 organes capables d’éliminer les toxines de notre corps

Voici avec un peu plus de détails, les fonctions des 5 organes capables d’élimer les toxines de notre corps. Une cure dite « détox » devra favoriser le fonctionnement optimal de ces derniers :

  • Foie : c’est l’organe de détox le plus important. Comme nous le verrons plus loin, le foie est une barrière entre ce que nous mangeons ou absorbons par voie orale (c’est à dire par l’intestin) et notre corps. Il se charge en toxines et composants divers pour que ceux-ci ne passent pas dans la circulation sanguine. Il est donc très important qu’il joue bien son rôle pour que nos autres organes se portent bien.
  • Peau : la peau possède avant tout un rôle de barrière contre les agressions extérieures. Il est très important que cette barrière cutanée soit en bon état. La peau peut également excréter et expulser des déchets grâce à la sueur et au sébum. Il est donc important que la peau puisse transpirer, perspirer et respirer. C’est ce qui permet une élimination supplémentaire des toxines.
  • Poumons : les poumons et les voies respiratoires en général, aident à l’élimination des déchets gazeux, des glaires et des poussières. Toute huile essentielle ou plante mucolytique, expectorante ou antiseptique respiratoire aidera au bon fonctionnement des poumons.
  • Reins : ils filtrent le sang et diluent les déchets pour former l’urine. Plus les urines sont foncées, plus elles sont concentrées en déchets, cristaux et toxines. Pour aider les reins, le plus important est de bien boire... puis de bien éliminer. Cela stimule leur fonctionnement et diminue leur charge.
  • Intestin : quand l’intestin fonctionne mal, il stocke très rapidement de nombreuses toxines provenant de notre alimentation : graisses, sucres rapides, alcool, additifs, aliments acides... Lorsque la flore intestinale (population de bonnes bactéries qui vit dans notre intestin et aide à notre bonne digestion) est déséquilibrée, les symptômes apparaissent et les toxines passent plus facilement dans notre circulation sanguine et empêchent le bon fonctionnement de tout notre organisme.

Nous voyons donc bien que tous ces organes sont liés : si un maillon est déficient, c’est toute la chaine qui casse. Il est donc important de détoxifier notre organisme à chaque changement de saisons : en automne pour bien attaquer l’hivers, et au printemps pour un été en pleine forme.

    Les huiles essentielles « détox » les plus efficaces    

 

 

Les plus efficaces sont les huiles essentielles suivantes:

 

Huile essentielle de carotte (Daucus carota)

Huile essentielle de carotte (Daucus carota):


Propriétés : voici une huile essentielle aux propriétés assez restreintes mais très utile et très efficace lorsqu’il s’agit de détoxifier le foie et de favoriser le fonctionnement de la vésicule biliaire. Régénérante des cellules hépatiques, biliaires et rénales, dépurative et drainante hors pairs, elle favorise aussi le transit intestinal. Utile pour les insuffisances hépatiques légères, en traitement adjuvant d’une cirrhose ou d’une hépatite, elle favorise la guérison des cellules hépatiques et élimine les toxines. Elle s’avère aussi nécessaire pour lutter contre la rétention d’eau et la cellulite. Elle possède aussi des vertus cosmétiques intéressantes, elle régénère les cellules cutanées, aide à lutter contre les taches brunes, éclaircit le teint et répare les tissus.


Utilisations : 1 goutte matin et soir pour drainer et régénérer les cellules hépatiques, en combinaison, au besoin, avec l’huile essentielle de romarin à verbénone. A n’utiliser que 5 jours maximum.

Précautions : Ne pas utiliser chez la femme enceinte et allaitante et l’enfant de moins de 8 ans. Pas d’usage prolongé par voie orale sans l’avis d’un professionnel de la santé. Ne pas utiliser en cas d’antécédents de cancers hormonodépendants ou de mastose.

Fiche produit complète / aller à la boutique

Huile essentielle de Citron (Citrus limon)

Huile essentielle de Citron (Citrus limon):


Propriétés : parmi ses très nombreuses propriétés, l’huile essentielle de citron est un tonique et un stimulant générale. C’est également un très bon digestif, carminatif (qui stimule les secrétions intestinales et augmente la motilité du tractus) et dépuratif (qui élimine les toxines). Elle peut également s’avérer anti nauséeuse au même titre que la menthe poivrée. De plus, elle est antiseptique, antivirale et antibactérienne. C’est un très bon purifiant aérien et corporel de manière générale. Enfin, elle diminue la rétention hydrolipidique : elle est diurétique (élimine de l’eau) et déstocke les graisses. Elle est parfaite après un repas copieux ou pour drainer le foie.


Utilisations : une goutte sur un sucre ou dans une cuillerée de miel après un repas gras, elle diminuera les lourdeurs d’estomac et aidera comme drainage hépatique. En plus, elle rafraichit l’haleine !

Précautions : beaucoup moins restrictive que la menthe poivrée pour un usage oral, elle est par contre dermocaustique et phototoxique : pas d’exposition au soleil après un usage local et ne pas appliquer pure sur la peau (concentration maximum de 3% en dilution dans une huile neutre). La prise concomitante d’anticoagulants et de l’huile essentielle de citron est déconseillée.

Fiche produit complète / aller à la boutique

Huile essentielle de romarin à verbénone (Rosmarinus officinalis CT verbénone)

Huile essentielle de romarin à verbénone (Rosmarinus officinalis CT verbénone):


Propriétés : cholagogue et cholérétique, elle stimule et draine le foie et la vésicule biliaire. Elle élimine les toxines, décongestionne et régénère les cellules hépatiques. Hormone-like, elle agit aussi sur l’humeur et rééquilibre les émotions. Elle est connue comme l’huile essentielle de la tranquillité et du calme. Son action prépondérante sur le foie lui permet d’agir aussi sur le psychique : un foie fatigué et engorgé est fréquemment responsable d’une fatigue et d’une irritabilité accrus.


Utilisations : seule ou en association avec l’huile essentielle de carotte ou de citron, elle se prend à raison d’une goutte 2 fois par jour (maximum 5 jours). Trois gouttes à respirer sur un mouchoir ou la face interne des poignets, son odeur calme et aide à affronter un examen universitaire, un entretien d’embauche ou un patron stressant.

Précautions : Huile essentielle contenant des cétones : verbénone et camphre. Ne pas utiliser chez la femme enceinte et allaitante et l’enfant de moins de 12 ans, les personnes âgées, épileptiques ou en cas d’antécédent de cancer hormonodépendant ou de mastose. Pas d’usage prolongé par voie orale sans l’avis d’un professionnel de la santé.

Fiche produit complète / aller à la boutique

Huile essentielle de menthe poivrée (Mentha piperita)

Huile essentielle de menthe poivrée (Mentha piperita):


Propriétés : Détoxifiante de l’organisme et stimulante hépato-pancréatique, elle est utilisée dans bon nombre de troubles hépatiques. Elle est aussi anti nauséeuse, digestive et coupe faim. Stimulante générale et tonique à faible dose, elle est parfaite pour les coups de mou assez fréquents en cas de régime. Assez difficile à utiliser du fait des nombreuses précautions d’emploi qui lui sont attribuées, elle n’en est pas moins une huile essentielle utile et très polyvalente.


Utilisations : Une seule goutte sur un comprimé neutre rafraichit l’haleine et coupe la faim ou aide à digérer. Pour ces indications, elle se marie merveilleusement avec l’huile essentielle de citron avec laquelle elle agit en synergie. Ces deux huiles essentielles peuvent aussi être incorporées à raison de 1 goutte chacune en alternance dans votre dose de dentifrice, pour rafraichir l’haleine et purifier la bouche.

Précautions : réservée à l’adulte et l’enfant de plus de 12 ans, elle est également interdite aux femmes enceintes et allaitantes quel que soit la voie d’utilisation. Par voie orale, elle est également interdite aux personnes âgées, hypertendues et épileptiques, qui présentent un risque plus élevé de spasme laryngé et d’étouffement. Risque d’hypothermie et de « grand froid » lorsqu’appliquée sur une trop grande zone. En diffusion et dans le bain, elle doit être utilisée avec beaucoup de parcimonie.

Fiche produit complète / aller à la boutique

Huile essentielle de pamplemousse (Citrus paradisii)

Huile essentielle de pamplemousse (Citrus paradisii):


Propriétés : Digestive, l’huile essentielle de pamplemousse favorise le fonctionnement normal de l’estomac et du tube digestif. Elle aide également à drainer le foie et à éliminer les toxines. Très utile pour les régimes minceur, c’est une huile essentielle « mange graisse » et anorexigène. Elle raffermit aussi la peau ce qui la rend idéale comme anticellulite. Bon coupe faim olfactif comme tous les agrumes, son odeur aidera pour empêcher les envies de sucre.


Utilisations : par voie orale, elle peut être consommée à raison de 1 goutte 3 fois par jour, pour digérer, mincir et drainer le foie. A respirer avec le citron, le poivre noir ou le giroflier pour couper l’appétit ou en massage anticellulite diluée dans une huile végétale.

Précautions : Ne pas utiliser chez la femme enceinte et allaitante et l’enfant de moins de 8 ans. Cette huile essentielle est dermocaustique : elle doit être diluée dans une huile végétale avant application cutanée. Elle est aussi photosensibilisante : pas d’exposition au soleil après un usage local dans les 6h qui suivent l’application.

Fiche produit complète / aller à la boutique

    Phytothérapie & détox    

 

 

 

 

Le radis noir (Raphanus sativus) : La cure détox par excellence

Le radis noir (Raphanus sativus) : La cure détox par excellence


Les bienfaits : Parfait comme dépuratif et digestif en cas d’excès alimentaires de tous type ! Grâce aux composés souffrés qu’il contient, il possède de puissantes propriétés cholagogues (qui facilite l’évacuation de la bile vers l’intestin) et cholérétiques (qui facilite la production de bile par le foie). La bile est un liquide jaunâtre, produit par le foie qui facilite la digestion des lipides. Ses propriétés dépuratives favorisent le drainage et la détoxification du foie. Il est utile en cas de foie paresseux, de tout type de symptômes liés à un problème hépatobiliaire (migraine, coliques, fatigue...). Il est aussi conseillé dans des troubles digestifs divers (ballonnements, reflux, nausées...) car il stimule également les mouvements de l’intestin et favorise donc la digestion. Le radis noir rentre dans la composition de nombreuses spécialités drainantes et cures détox pour lesquelles il constitue un premier choix.


Fiche produit complète / aller à la boutique

La reine des prés (Filipendula ulmaria) : Le diurétique anti-rétention d’eau

La reine des prés (Filipendula ulmaria) : Le diurétique anti-rétention d’eau


Les bienfaits : La reine des prés contient un dérivé salicylé, l’acide salicylique, ancêtre de l’acide acétylsalicylique plus connu sous le nom « d’aspirine ». Ce médicament tire d’ailleurs son nom du nom latin de la reine des prés « Spiraea ulmaria » aussi connue sous le nom de Filipendula ulmaria. Puissante antiinflammatoire, elle aide à lutter contre la douleur et la fièvre et contre les douleurs articulaires. Elle est aussi diurétique et favorise l’élimination de l’eau. Cette dernière vertu la rend très utile en cas de cellulite, ou de cure minceur. Elle agit sur la rétention d’eau notamment au niveau des jambes. La rétention d’eau se caractérise notamment par une sensation de jambes lourdes et gonflées, due à des problèmes de circulation. Quand le retour veineux vers le cœur n’est plus optimal, les liquides s’accumulent là où la gravité les poussent : dans les chevilles. Si la reine des prés peut atténuer les symptômes, il est nécessaire de consulter en cas d’œdèmes importants car ils peuvent être la conséquence de troubles plus sérieux.


Fiche produit complète / aller à la boutique

Le Chardon Marie (Silybum marianum) : l’allié contre la « gueule de bois »

Le Chardon Marie (Silybum marianum) : l’allié contre la « gueule de bois »


Les bienfaits : Le chardon Marie est bien connu pour ses vertus protectrices des cellules hépatiques et biliaires. Dépuratif, il draine les toxines et autres polluants contenus dans notre foie. En agissant sur le foie et la vésicule biliaire, le chardon aide aussi en cas de troubles digestifs (dyspepsie). Il est principalement utilisé en cas de troubles hépatiques (hépatite, cirrhose, insuffisance hépatique légère, ictère...) ou biliaires (calculs) ainsi qu’en cas de troubles digestifs comme la digestion lente, les nausées ou la constipation. C’est la silymarine, principe actif contenu dans le chardon qui lui confère ses propriétés si particulières : ce flavonoïde protège les cellules du foie des toxines et polluants et aide à les régénérer. Le chardon est donc un allié de choix en cas d’excès d’alcool ou de « gueule de bois ».


Fiche produit complète / aller à la boutique

L’artichaut (Cynara cardunculus var. scolymus) : Le digestif multi-usage

L’artichaut (Cynara cardunculus var. scolymus) : Le digestif multi-usage


Les bienfaits : L’artichaut, puissant digestif, agit principalement sur la vésicule biliaire en favorisant la sécrétion et l’élimination de la bile (cholagogue et cholérétique). C’est son actif principal, la cynarine qui est responsable de ces vertus. Il draine les cellules hépatiques, favorise la digestion et possède aussi des propriétés antioxydantes et hypocholestérolémiantes. Utilisé principalement dans les troubles digestifs (lourdeur d’estomac, digestion lente, ou dyspepsie) il est aussi utilisé pour purifier l’organisme ou pour lutter contre l’insuffisance biliaire. Pour les troubles purement hépatiques, on lui préférera le chardon Marie.


Fiche produit complète / aller à la boutique

 

  Explication santé   

Le foie : l’organe primordial pour la détoxification de l’organisme

Le foie : l’organe primordial pour la détoxification de l’organisme

Le foie est un organe important. Très important ! Pour le comprendre, voici quelques notions de physiologie.

Quand les aliments sont ingérés, ils subissent tout un processus de digestion, qui commence grâce aux enzymes salivaires et à la mastication, puis se poursuit dans l’estomac grâce aux sucs gastriques et se termine dans l’intestin. Celui-ci absorbe les nutriments et composants essentiels à notre organisme et laisse les composés dits « non digestibles » comme les fibres par exemple. Celles-ci seront excrétées dans les selles. Avec les nutriments sont malheureusement également absorbés certains polluants, toxines, alcools, médicaments et tout autre composé absorbable et ingéré par voie orale.

Ceux-ci passent donc à travers la muqueuse intestinale pour se retrouver dans la circulation sanguine et plus précisément dans une veine appelée « veine porte ». Cette veine de manière simplifiée, part de l’intestin et irrigue directement le foie, avec pour conséquence qu’une grande majorité de ce qui est absorbé par l’intestin, fini... dans le foie. C’est ce que l’on appelle « l’effet de premier passage hépatique » (pour les médicaments notamment) : tout ce qui provient de l’intestin et qui a été absorbé, passe par le foie pour y être métabolisé.

Le foie va donc, selon ses capacités, laisser passer les nutriments et substances utiles à notre organisme et garder de nombreuses substances toxiques pour les métaboliser et les rejeter. De nombreux médicaments subissent aussi cet effet de premier passage : une partie de la dose absorbée par voie orale est métabolisée dans le foie. La quantité de médicament qui passe dans la circulation générale et qui arrive à son site d’action est donc le plus souvent réduite. Mais n’ayez crainte, les doses administrées par votre médecin tiennent compte de ce processus bien connu.

On comprend donc mieux que, si un organe doit subir nos excès alimentaires : c’est le foie. Il est donc primordial d’alléger sa fonction avec des cures détox régulières et un régime alimentaire sain et équilibré.

 

Comment choisir ma cure détox en fonction de mes besoins ?

Comment choisir ma cure détox en fonction de mes besoins ?

En fonction des symptômes ressentis, il est possible de connaitre l’émonctoire (l’organe) qui souffre le plus. Souvenez-vous que le foie est l’organe de détoxification le plus important : s’il est impacté, tout votre organisme le sera aussi. La fatigue, par exemple, peut-être un symptôme d’une surcharge hépatique. Il est donc important, en cas de cure détox de toujours aider le foie. Si, en plus, une éruption de boutons ou des cernes et des poches inhabituelles surviennent, il faut aussi traiter le problème cutané. Si vous avez des lourdeurs d’estomac et des ballonnements cela signifie que votre tractus digestif souffre également : il faut alors aider la digestion et l’élimination.

  • Les huiles essentielles de citron et le romarin à verbénone sont très utiles en cures détox : le citron est le détoxifiant de l’organisme par excellence et aide à la digestion et le romarin à verbénone draine et régénère les cellules du foie.
  • L’artichaut, le chardon marie et le radis noir sont parfaits comme draineurs hépatiques.
  • Le fenouil et le lin aident à la digestion et au bon fonctionnement des intestins.
  • La reine des prés est un bon diurétique et aide au bon fonctionnement des reins.
  • Le thym, l’eucalyptus ou le pin (en gélule ou en huile essentielle) aident à supporter la fonction pulmonaire.
  • L’ortie aide à excréter certains déchets par la peau et à la purifier.

 

 

 

      Astuces au quotidien   

Conseils pour bien manger au quotidien

Conseils pour bien manger au quotidien

Attention ! Ne pas confondre « cure détox » (Une à trois semaines de cure au changement de saison pour éliminer les toxines. Le but ici n’est pas de mincir mais bien de détoxifier, et l’on conserve une alimentation équilibrée !) et « régime détox » (type de régime nouvelle génération qui consiste à ne manger exclusivement que des fruits et des légumes crus ou sous forme de jus, pendant 7 jours. Le but ici est de détoxifier mais surtout de mincir ! Et il n’est plus question ici d’alimentation équilibrée...).

Manger sainement, des aliments facilement assimilables permet, dans la majorité des cas d’éviter d’avoir recours à des cures détox. En effet, celles-ci ne sont nécessaires qu’en cas de surcharge hépatique, d’accumulation de toxines ou de transit perturbé. Mangez sainement permet le plus souvent d’éviter ces désagréments. Voici nos conseils généraux:

  • Ne grignotez pas ! Optez en revanche pour une petite collation sucrée vers 16h : un morceau de chocolat noir, un yaourt ou un fruit.
  • Évitez trop de féculents : bon pour la santé, ils sont cependant difficiles à digérer. En effet, les sucres lents contenus dans les féculents sont métabolisés par les bactéries de notre intestin (processus qui s’appelle la fermentation) pour produire ... des gaz. Ces gaz constituent ce que l’on appelle fréquemment des « ballonnements ».
    Si vous êtes sensibles aux ballonnements, évitez aussi trop de lentilles, haricots, produits laitiers en excès, pois, soya...
  • Ne mangez pas trop de sucres et de graisses
  • Privilégiez chaque type d’aliments à chaque repas (lipides, glucides, protéines) mais en quantités différentes.
  • Pensez aux antioxydants : Les aliments colorés sont souvent riches en antioxydants : kiwis, oranges, poivrons, choux, carottes, potirons, courges, pamplemousse, épinards, tomates, abricots…
  • ... et aux herbes aromatiques ! curcuma, clou de girofle, romarin, thym, gingembre... autant de plantes que de propriétés pour votre santé.
  • Un produit laitier par jour : préférez les laits ou yaourts de soya, de riz, d’amandes de brebis ou de chèvre (Bio c’est encore mieux) : moins inflammatoires que le lait de vache.
  • Préférez les huiles végétales au beurre : Olive, noisette, colza, tournesol…
  • Boire de l’eau ! : boire en petites quantités et toute la journée ; de l’eau ou du thé (vert de préférence, pour son action détoxifiante). Boire de l’eau permet, de manière mécanique, d’éliminer les toxines qui sont emportées avec elle vers les urines. Une bonne cure détox passe avant tout par une hydratation optimale !

Bibliographie

  • Pierre M, Gayet C Ma bible des secrets d’herboriste. Ed. Leduc. S 2016
  • Pierre M La bible des plantes qui soignent. Ed. Du Chêne 2017
  • Le petit Larousse des plantes qui guérissent : 500 plantes et leurs remèdes. Ed. Larousse 2013
  • Lacoste S Ma bible de la phytothérapie. Ed. Leduc S 2014
  • Lousse D, Macé N, Saint Béat A, Tardif A Le guide familial des plantes médicinales. Ed. Mango Paris 2017
  • Larousse des plantes médicinales. Ed Larousse 2017
  • Baudoux D Les cahiers pratiques d’aromathérapie selon l’école française Vol. 1 pédiatrie, Vol. 2 dermatologie et Vol. 5 grossesse. Collection : l’aromathérapie professionnellement. Ed. 2011
  • Baudoux D et Breda M.L. Huiles essentielles chémotypées. Aromathérapie scientifique. Ed. J.O.M. 2015
  • Baudoux D Guide pratique d’aromathérapie familiale et scientifique. Mes 12 huiles essentielles préférées dans 100 formules très efficaces pour 300 maladies. Ed J.O.M. 2014
  • Baudoux D Guide pratique d’aromathérapie La diffusion. Mes 32 huiles essentielles préférées dans 62 formules à diffuser et à respirer. Ed J.O.M. 2013
  • Festy D Mon abécédaire illustré des huiles essentielles. Ed. Leduc.s 2015
  • Faucon M. Traité d’aromathérapie scientifique et médicale : les huiles essentielles. Fondements et aide à la prescription. Ed. Sang de la Terre 2017
  • Lefief A Le guide complet des huiles essentielles : se soigner avec l’aromathérapie. Ed. ESI 2017
  • Festy D Ma bible des huiles essentielles : édition spéciale 10 ans. Ed Leduc S 2017
  • Baudoux D Pour une cosmétique intelligente, huiles essentielles et végétales. Ed. Amyris 2010
  • Zahalka JP Dictionnaire complet d’aromathérapie. Ed. Dauphin 2017
  • Baudoux D AROMATHERAPIE. Ed. Dunod 2017
  • VIDAL Recos : recommandations et pratique 3ème édition. Ed. VIDAL 2009
  • Le MANUEL MERCK 5ème Edition. Ed de Médecine 2014



NOTE: Cet article a été rédigé par un pharmacien. Les données qui y sont résumées proviennent de la littérature scientifique et des références citées ci-dessus. Pour un avis médical, en cas de symptômes particuliers ou prolongés, veuillez consulter votre médecin. Lui seul sera à même de réaliser un diagnostic précis et de vous procurer, cas échéant, le traitement le plus approprié.

Articles en relation

  • Huiles essentielles et remèdes naturels contre la cellulite

    D’où vient la cellulite ? Comment l’éviter et surtout la combattre avec les huiles essentielles ? La cellulite est due à un épaississement des cellules graisseuses et à une mauvaise circulation sanguine. Nos conseils pour prévenir son apparition et..

  • Radis noir, guide des propriétés, utilisations et bienfaits

    Le radis noir est le « roi de la détox ». Il joue un rôle de draineur idéal et aide l’organisme à éliminer les toxines en agissant activement sur la vésicule biliaire, le foie et le pancréas. Il aide également à lutter contre l’excès de cholestérol.

  • Les huiles essentielles contre la fatigue

    Physique ou mentale, chronique ou persistante, la fatigue peut avoir différentes conséquences plus ou moins handicapantes pour notre qualité de vie (stress, irritabilité, motivation, manque de concentration, prise de poids). Nos 4 recettes express

  • L'artichaut le complément alimentaire détox. Propriétés et bienfaits

    l’artichaut est un complément alimentaire de choix pour les cures « détox ». Il stimule la sécrétion biliaire et est idéal pour les troubles digestifs et problèmes de transit. Ses propriétés de draineur hépatique favorisent le fonctionnement du foie

  • Le chardon Marie, guide des propriétés, utilisations et bienfaits

    Le chardon marie est reconnu pour ses vertus purifiantes et protectrices du foie. Il prévient et aide à traiter certaines maladies comme l'hépatite, la cirrhose ou les calculs biliaires. Il agit également sur les troubles digestifs.

  • Propriété, utilisation et bienfait du charbon actif: digestion, détox

    Le charbon actif est couramment utilisé pour ses effets détoxifiants, décontaminants et purifiants pour l’organisme. Il est employé pour faire face à de nombreux troubles digestifs (ballonnements, brûlures d'estomac, aérophagie, côlon irritable, etc)

  • Les huiles essentielles pour la digestion

    Nos conseils pour bien digérer ainsi que nos remèdes à base d'huiles essentielles. Les problèmes de digestion difficile sont très courants: ballonnements, douleurs d'estomac, constipation... Les huiles essentielles peuvent alors être très efficaces

Partager ce contenu