Vous êtes dans la ZONE DOSSIER. Pour retourner dans la boutique cliquez que le logo

Utilisations et bienfaits de la sauge, régulatrice et anti inflammatoire



Propriétés et utilisations principales de la sauge

« Qui a de la sauge dans son jardin n'a pas besoin de médecin », selon un vieux dicton provençal. En effet, la sauge, ou « Salvia » littéralement « celle qui sauve » en latin, possède de nombreuses vertus.
La sauge possède de nombreuses propriétés antiseptiques et antibactériennes, très efficaces notamment en cas d'inflammations de la bouche et de la gorge. Elle joue aussi un rôle important dans la régulation de la transpiration ainsi que les troubles liés à la ménopause. Elle est d'ailleurs appelée « la plante des femmes » pour son rôle dans la régulation hormonale féminine. Elle est enfin une plante essentielle pour les problèmes de digestion, notamment en cas de ballonnements et gaz.

Utilisations et bienfaits de la sauge en phytothérapie (gélule, poudres, etc…)

Principales utilisations de la sauge:


  • Troubles hormonaux féminins : Soigner les problèmes de troubles hormonaux féminins avec de la sauge
  • Troubles liés à la ménopause : Soigner les problèmes de troubles liés à la ménopause avec de la sauge
  • Troubles de la transpiration : Soigner les problèmes de troubles de la transpiration avec de la sauge
  • Inflammations de la bouche et de la gorge : Soigner les problèmes de inflammations de la bouche et de la gorge avec de la sauge
  • Troubles digestifs : Soigner les problèmes de troubles digestifs avec de la sauge

Utilisations secondaires de la sauge:


  • Anti-fièvre : Traiter naturellement les problèmes de anti-fièvre avec de la sauge
  • Manque d'appétit : Traiter naturellement les problèmes de manque d'appétit avec de la sauge
  • Arrêt de l'allaitement : Traiter naturellement les problèmes de arrêt de l'allaitement avec de la sauge
  • Re-minéralisation osseuse : Traiter naturellement les problèmes de re-minéralisation osseuse avec de la sauge

Différentes formes d'utilisation de la sauge:


La sauge peut se consommer sous différentes formes:

  • Infusion : faire bouillir de l’eau et laisser-y infuser les feuilles de sauge quelques minutes. Peut s’utiliser en gargarisme ou en bain de bouche également.
  • Teinture : à diluer dans un verre d’eau
  • En bain : une poignée de feuilles dans un litre d’eau en décoction. A verser ensuite dans l’eau du bain. Désuet de nos jours

Propriétés et bien bienfaits de la sauge

Carte d'identité de la sauge

  • Nom botanique :
    Salvia officinalis L.
  • Synonymes :
    sauge de Grèce, herbe sacrée
  • Famille :
    Lamiacées
  • Partie utilisée :
    feuille
  • Epoque de récolte :
    été
  • Origine géographique :
    UE/ non UE
Les propriétés

Les propriétés de la sauge en détail:

  • La sauge, plante des femmes (ménopause et troubles hormonaux féminins) :

    riche en molécules oestrogéniques la sauge est considérée comme l'alliée des femmes. Elle soulage certains troubles hormonaux, notamment ceux liés à la ménopause (bouffées de chaleur, sueurs nocturnes…) ou en cas de troubles de la menstruation. Ses vertus anti-sudoripares aident à réguler la transpiration excessive induite par les modifications hormonales féminines. Elle peut être utilisée juste avant l'accouchement, en vue de préparer l'utérus et d'amorcer le travail TOUJOURS SOUS CONTROLE MEDICAL. Elle est cependant à éviter pendant la grossesse (la thuyone, molécule présente dans la plante, aurait des vertus abortives). Anti-galactogène, elle arrête la montée de lait : à consommer si l'on souhaite arrêter d'allaiter, elle est déconseillée en cas d'allaitement.
  • La sauge comme antiseptique :

    La sauge offre de puissantes propriétés antiseptiques et bactéricides. Elle est notamment excellente pour traiter les inflammations et troubles de la bouche et de la gorge telles que les gingivites, stomatites, aphtes, etc... Elle est utilisée également en cas de maux de gorge, de pharyngite ou de toux.
  • La sauge pour la digestion :

    La sauge est excellente pour la digestion. Cette vertu est reconnue par la Commission E (un panel interdisciplinaire d’experts reconnus en médecine, toxicologie, pharmacologie, phytothérapie et pharmacie). Elle peut être utilisée notamment si l'on souffre de gaz ou de spasmes, ou encore pour diminuer les vomissements. Elle stimule aussi l'appétit. On l'utilise dans ce cas sous forme d'infusion, à raison d’une cuillère à soupe de feuilles pour une tasse d’eau bouillante.
Les synergies

Les synergies les plus intéressantes à base de sauge

La sauge peut être associée avec d'autres plantes ou extraits de plantes afin de maximiser ses effets. Voici quelques plantes à combiner en fonction du trouble :
  • Troubles féminins :

    Les synergies à base de plantes
    Plantes : feuilles de framboisier (fin de grossesse), persil (anti-galactogène : arrêt de la montée de lait), luzerne (bouffées de chaleur)
    Les synergies avec les huiles essentielles
    Huiles essentielles : sauge sclarée (ménopause), niaouli (déséquilibres hormonaux), menthe poivrée (régulatrice hormonale)
    Les synergies avec d'autres actifs
    Autres actifs : isoflavones de soja (ménopause)
  • Anti-sudoripare :

    Les synergies avec d'autres plantes
    Plantes : thym (transpiration excessive)
    Les synergies en ajoutant des huiles essentielles
    Huiles essentielles : Palmarosa (déodorant)
    Les autres synergies
    Autres actifs : bicarbonate de soude (transpiration excessive)
  • Antiseptique :

    Les synergies supplémentaires avec des plantes
    Plantes : thym (gingivite, maux de gorge), réglisse (atténue les douleurs), échinacée (immunostimulante)
    Les synergies aux huiles
    Huiles essentielles : tea tree (contre les mycoses ou les bactéries), eucalyptus radié (maux de gorge)
    Les remèdes avec d'autres actifs
    Autres actifs : propolis (immunostimulante, antiinfectieux)
  • Troubles digestifs :

    Les autres compléments alimentaires en synergies
    Plantes : radis noir (contre les troubles digestifs et hépatiques), artichaut (digestion difficile), gingembre (contre les vomissements)
    Les huiles essentielles efficaces
    Huiles essentielles : menthe poivrée (digestive, anti nausées), citron (nettoyeuse hépatique)
    Les autres possibilités de synergies
    Autres actifs : Charbon végétal (contre les gaz et spasmes)

Précautions d’emploi de la sauge en phytothérapie (gélule, poudres, etc…)

Précautions d’emploi et contre-indications de la sauge:


Ces informations ne sont pas exhaustives !! Toujours consulter également les indications sur la packaging du produit ainsi que les recommandations du fabricant. En cas de doute consultez l'avis d'un professionnel de la santé.


Il est important de ne pas confondre sauge officinale et sauge sclarée :

*** On consomme la sauge officinale sous forme de feuilles et d'infusions préférentiellement, son huile essentielle étant à utiliser avec précaution. L'huile essentielle de sauge officinale est en effet très concentrée en thuyone, une molécule neurotoxique et convulsivante. Sa vente est d’ailleurs exclusivement réservée aux pharmaciens. La sauge officinale ne doit donc pas être utilisée à haute dose ou sous forme d'huile essentielle par les personnes souffrant de troubles neurologiques ou d'épilepsie. En respectant les doses prescrites, l'utilisation de la sauge officinale sous forme de feuilles ne pose pas de précautions d'emploi particulières. L'Agence européenne du médicament conseille de ne pas suivre de traitement en continu (ne pas dépasser deux semaines de traitement). Sa teneur élevée en thuyone, qui possède des effets abortifs, et sa richesse en molécules oestrogéniques, en fait une plante déconseillée chez les femmes enceintes et allaitantes (propriétés anti-galactogènes), et chez les personnes ayant des antécédents de cancer hormonodépendants. Un usage alimentaire ne pose toutefois pas de problème.

*** L'huile essentielle de sauge sclarée possède moins de contre-indications et s'utilise notamment dans les troubles liés à la ménopause et à la menstruation. Elle est, elle, sortie du monopole pharmaceutique et peut s’acheter librement.

  • Tenir hors de portée des jeunes enfants.
  • Déconseillé aux enfants de moins de 12 ans, femmes enceintes ou allaitantes.
  • Utilisation réservée à l’adulte.
  • Ce produit ne peut se substituer à un régime alimentaire varié et à un mode de vie sain.
  • Ne pas dépasser la dose journalière conseillée.

Interactions à considérer avec la sauge:


Peu d’interactions avec les médicaments mais certaines précautions d’emploi : voir « précautions d’emploi et contre-indications »

Synthèse de recherches et d’études sur la sauge

Les recherches scientifiques sur les compléments alimentaires pour la santé

La sauge contre la transpiration excessive


La Commission E et l'ESCOP recommandent la sauge en usage interne « pour soulager la transpiration excessive, en traitement de deux à quatre semaines. »

L'ESCOP fait ainsi référence à une étude allemande de 1996 menée auprès de 80 personnes souffrant de sudation excessive. Elle indique que la sauge est efficace pour atténuer ce problème, tant en extrait aqueux sec (440 mg/jour) qu'en infusion (4,5 g/jour).

 

Bibliographie de cette étude: ESCOP Monographs on the Medicinal Uses of Plants Drugs - Salvia folium, Centre for Complementary Health Studies, Université d'Exeter, Grande-Bretagne, 1996. European Scientific Cooperative On Phytotherapy Monographs - The Scientific Foundation for Herbal Medicinal Products 2nd edition, ESCOP, UK 2003



La sauge pour atténuer les effets de la ménopause


Parmi les troubles liés à la ménopause, on constate chez certaines femmes des bouffées de chaleur et une transpiration nocturne plus fréquente : la sauge peut être utilisée pour atténuer ces effets indésirables. Une étude réalisée par des chercheurs italiens en 1998 auprès de 30 femmes montre qu'un extrait de sauge et d'alfalfa (medicago sativa) pouvait soulager bouffées de chaleur et suées nocturnes. Chez 20 femmes traitées, les effets auraient complètement disparu. Les conclusions de l'étude sont donc que « le produit semble avoir une vertu anti dopaminergique sans effets secondaires, et qu'il constitue un agent efficace contre les symptômes liés à la ménopause ».

Bibliographie de cette étude: De Leo V, Lanzetta D, et al. [Treatment of neurovegetative menopausal symptoms with a phytotherapeutic agent]Minerva Ginecol. 1998 May;50(5):207-11. Italian.

Conclusion et avis du professionnel:

La sauge est une plante aux effets reconnus dans la pharmacopée européenne depuis des siècles, et utilisée à la fois en médecine et en cuisine principalement par les populations méditerranéennes.

Plante de la digestion par excellence, elle agit sur les troubles digestifs comme les gaz ou les ballonnements. Elle agit également comme antiseptique et certaines études ont montré ses effets sur le traitement des inflammations de la bouche et de la gorge, comme la pharyngite.

Enfin, la sauge favorise une régulation hormonale optimale, notamment en cas de transpiration excessive ou de problèmes liés aux cycles féminins. Les études ont notamment prouvé l'efficacité de la sauge dans le traitement des problèmes et troubles liés à la ménopause.



Les données résumées ici sont données à titre d’information et ne peuvent engager notre responsabilité.
Pour de plus amples informations quant à l’utilisation, le mode d’emploi, les précautions à prendre et usages déconseillés, veuillez-vous référer à la fiche commerciale et étiquette de vos produits. Les compléments alimentaires décrits ici sont des produits naturels à base de plantes. Ils ne sont pas pour autant sans danger et sans interactions possibles avec d’autres médicaments ou traitements. Il est donc très important de respecter les doses conseillées et de préciser à votre médecin ou votre pharmacien que vous prenez ces produits : lui seul sera à même de déterminer si des interactions existent entre le complément alimentaire et un autre traitement ou médicament que vous prendriez.
Les pathologies citées dans cet article, sont des maladies qui peuvent être graves voire engager le pronostic vital. La visite chez un médecin reste indispensable. Lui seul sera à même de réaliser un diagnostic précis et de vous procurer, cas échéant, le traitement le plus approprié.

Bibliographie


  • The Complete German Commission E Monographs - Therapeutic Guide to Herbal Medicines, American Botanical Council, US 1998
  • European Scientific Cooperative On Phytotherapy Monographs - The Scientific Foundation for Herbal Medicinal Products 2nd edition, ESCOP, UK 2003
  • ESCOP Monographs on the Medicinal Uses of Plants Drugs - Salvia folium, Centre for Complementary Health Studies, Université d'Exeter, Grande-Bretagne, 1996
  • GURIB-FAKIM Ameenah, Toutes les plantes qui soignent, Editions Michel Lafon, 2008
  • RODET Jean-Claude, Vertus médicinales des plantes aromatiques, Editions Médicis, 2013
  • Guide des plantes qui soignent, Vidal, 2010
  • De Leo V, Lanzetta D, et al. [Treatment of neurovegetative menopausal symptoms with a phytotherapeutic agent]Minerva Ginecol. 1998 May;50(5):207-11. Italian.
  • Hubbert M, Sievers H, et al. Efficacy and tolerability of a spray with Salvia officinalis in the treatment of acute pharyngitis - a randomised, double-blind, placebo-controlled study with adaptive design and interim analysis. Eur J Med Res. 2006 Jan 31.
  • European Union herbal monograph on Salvia officinalis L., folium EMA/HMPC/277152/2015


NOTE: Cet article a été rédigé par un pharmacien. Les données qui y sont résumées proviennent de la littérature scientifique et des références citées ci-dessus. Pour un avis médical, en cas de symptômes particuliers ou prolongés, veuillez consulter votre médecin. Lui seul sera à même de réaliser un diagnostique précis et de vous procurer, cas échéant, le traitement le plus approprié.

Articles en relation

Partager ce contenu