Vous êtes dans la ZONE DOSSIER. Pour retourner dans la boutique cliquez que le logo

Les meilleures huiles essentielles pour soigner les otites

L’otite aigüe (aigüe signifie qui n’est pas chronique) touche généralement l’oreille moyenne c’est-à-dire le tympan et la trompe d’eustache. Cette affection fréquente chez les bébés et les enfants peut également toucher les adultes. Elle se caractérise par une inflammation du tympan causée le plus souvent par une infection virale ou bactérienne. Bénigne dans la majorité des cas, elle évolue généralement de manière favorable en quelques jours. Les symptômes (douleur, fièvre, diminution de l’audition), ainsi que l’infection peuvent être souvent soulagés par des remèdes naturels comme les huiles essentielles.
Vous trouverez dans cet article de nombreux conseils et astuces pour ne pas tomber malade au quotidien ainsi que différentes synergies d’huiles essentielles pour vous aider à traiter l’otite de manière naturelle.
Nous vous expliquerons également en détail ce qu’est une otite et quelles en sont les causes et les symptômes. Nous vous aiderons enfin à reconnaître certains signaux qui devront vous alarmer et qui indiquent une situation nécessitant absolument une visite médicale.

Soigner l’otite avec des huiles essentielles


 


   Les recettes express   

Note importante : Une otite bénigne peut généralement être traitée de manière naturelle grâce à des massages externes péri auriculaires (autour de l’oreille) qui permettent la pénétration d’huiles essentielles, par la peau, vers l’intérieur de l’oreille. Des diffusions purifiantes ainsi que des huiles essentielles par voie orale peuvent également jouer un rôle anti infectieux et anti douleur. En revanche, il est très vivement déconseillé d’instiller des gouttes à base d’huiles essentielles directement dans l’oreille. En effet, celles-ci, très efficaces en cas de tympan NON perforé peuvent s’avérer dangereuses et toxiques si le tympan est perforé. Seul un médecin est à même de déterminer si le tympan est perforé ou présente un risque de perforation. Ce conseil est valable pour les gouttes à base d’huiles essentielles mais aussi pour les gouttes classiques délivrées en pharmacie à base de corticoïdes par exemple.

Massage aux huiles essentielles pour traiter l’otite :

Massage aux huiles essentielles pour traiter l’otite :

Pourquoi on l’aime : Mélange très efficace pour traiter les otites chez les adolescents et les adultes pour ceux qui préfèrent l’usage cutané à la voie orale.

Ingrédients :

  • 10 gouttes d’huile essentielle de tea tree
  • 2 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée
  • 10 gouttes d’huile essentielle de thym à thujanol
  • 5 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus citronné
  • 3 ml d’huile végétale de noyau d’abricot
 

Préparation : Mélanger les ingrédients dans un petit flacon compte-goutte en verre teinté.

Comment l'utiliser :

Déposez 2 à 3 gouttes de ce mélange autour de l’oreille et derrière le pavillon, puis massez délicatement. Matin et soir pendant 3 à 5 jours maximum.

Précaution : Déconseillé chez la femme enceinte et allaitante et l’enfant de moins de 12 ans, chez les personnes épileptiques, âgées ou hypertendues. Ne pas utiliser ce mélange par voie interne ou en diffusion. Toujours bien diluer les huiles essentielles dans de l’huile végétale.

Diffusion d’huiles essentielles en cas d’infection du nez, de la gorge ou des oreilles (otite):

Diffusion d’huiles essentielles en cas d’infection du nez, de la gorge ou des oreilles (otite):

Pourquoi on l’aime : Facile à utiliser, elle aide à traiter l’infection et désinfecte l’air ambiant pour prévenir les récidives ou les risques de contagions.

Ingrédients :

  • 20 gouttes d’huile essentielle de ravintsara
  • 20 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus radié
  • 10 gouttes d’huile essentielle de tea tree
  • 40 gouttes d’essence de citron
 

Préparation : Mélangez l’ensemble des ingrédients dans un flacon codigoutte puis secouez pour homogénéiser. Pour plus de facilité, les quantités (nombre de gouttes) peuvent toutes être divisées par 10 et le mélange ainsi obtenu placé directement dans le diffuseur (9 gouttes au total au lieu de 90 gouttes). Dans ce cas, diffuser votre préparation 20 minutes.

Comment l'utiliser :

Diffuser 6 gouttes dans un diffuseur électrique matin et soir pendant 30 minutes

Précaution : Déconseillé chez la femme enceinte et allaitante et l’enfant de moins de 8 ans. Déconseillé chez les personnes asthmatiques ou épileptiques. L’huile essentielle de citron est déconseillée en cas de prise orale d’anticoagulants.

Préparation anti infectieuse aux huiles essentielles, à avaler en cas d’otites :

Préparation anti infectieuse aux huiles essentielles, à avaler en cas d’otites :

Pourquoi on l’aime : Puissante et polyvalente, elle est antibactérienne et antivirale mais également antalgique (diminue la douleur) et anti inflammatoire (réduit l’inflammation).

Ingrédients :

  • 1 goutte d’huile essentielle d’origan compact
  • 1 goutte d’huile essentielle de thym à thujanol
 

Préparation : Déposer 1 goutte d’huile essentielle d’origan compact + 1 goutte d’huile essentielle de thym vulgaire à thujanol dans une cuillère à café d’huile d’olive ou sur un sucre ou un comprimé neutre (nous conseillons l’huile qui permet de masquer efficacement le gout assez puissant de ces 2 huiles essentielles).

Comment l'utiliser :

A prendre tous les jours, le matin pendant 5 à 7 jours maximum.

Précaution : Déconseillé chez la femme enceinte et allaitante et l’enfant de moins de 12 ans. L’huile essentielle d’origan compact peut s’avérer hépatotoxique à doses orales élevées et il est déconseillé de l’utiliser oralement de manière prolongée sans l’avis d’un professionnel de la santé.

Massage contre les otites des enfants, à base d’huiles essentielles :

Massage contre les otites des enfants, à base d’huiles essentielles :

Pourquoi on l’aime : La synergie polyvalente pour aider à traiter tout en douceur les otites des enfants.

Ingrédients :

  • 5 gouttes d’huile essentielle de thym à thujanol
  • 7 gouttes d’huile essentielle de ravintsara
  • 3 gouttes d’huile essentielle de camomille noble
  • 3 ml d’huile végétale d’amande douce
 

Préparation : Mélanger l’ensemble des ingrédients dans un petit flacon compte-goutte en verre teinté.

Comment l'utiliser :

Déposez 2 gouttes de ce mélange autour de l’oreille et derrière le pavillon, puis massez délicatement. Matin et soir pendant 3 jours maximum.

Précaution : Attention ! Ne pas utiliser chez l’enfant de moins de 3 ans. Toute otite chez un enfant de moins de trois ans doit être référée à un médecin pour éviter tout risque de complications qui peuvent s’avérer graves chez le petit enfant.
Déconseillé chez les personnes asthmatiques, les femmes enceintes et allaitantes et les enfants de moins de trois ans.

Contre-indications:

Les huiles essentielles sont généralement déconseillées pour les femmes enceintes (pendant toute la grossesse), allaitant et chez les enfants de moins de 8 ans (12 ans pour certaines huiles essentielles). Lire attentivement les contres indications de chaque huile essentielle.
Ces propriétés et modes d'utilisations ne constituent pas un avis médical. Pour un usage thérapeutique consultez un médecin.


   Comment reconnaitre une otite ? Causes et explications.

Comment reconnaitre une otite ? Causes et explications.

Comment reconnaitre une otite ? Causes et explications.

Une otite signifie littéralement « inflammation de l’oreille ».
En effet, de manière générale, le suffixe « -ite » signifie « inflammation de... » : une pharyngite est une inflammation du pharynx, une tendinite (du tendon), une arthrite (des articulations), etc... Quel que soit l’inflammation (ce qui est la cas pour une otite), celle-ci se caractérise toujours par ces 3 symptômes : une rougeur, de la chaleur et une douleur. Quel que soit l’organe enflammé, c’est rouge, chaud et cela fait mal.

Dans certaines pathologies comme celles des voies respiratoires (otite, pharyngite, laryngite, sinusite...), cette inflammation s’accompagne souvent d’une infection bactérienne ou virale.

Qu’est-ce qu’une otite ?

Qu’est-ce qu’une otite ?

Il existe plusieurs types d’otites, caractérisées par la localisation de l’otite et sa durée :

  • Durée : l’otite aigüe et l’otite chronique
  • Localisation : l’otite externe, moyenne ou interne

L’otite externe, touche l’oreille externe c’est à dire le pavillon et le conduit auditif externe. L’otite moyenne touche le tympan et la trompe d’eustache (conduit reliant le tympan au rhinopharynx ou « arrière du nez ») principalement. L’otite interne, aussi appelée labyrinthite, touche l’oreille interne où se situe le centre de l’équilibre. Elle est assez rare et cause généralement des vertiges et des acouphènes.

L’otite moyenne aigüe est la plus fréquente et touche toute la population et plus particulièrement les enfants et les bébés. Notre article traite de l’otite moyen.
Elle fait souvent suite à une infection virale ou bactérienne comme une rhinopharyngite. Les bactéries ou virus se trouvant dans l’arrière gorge remontent dans la trompe d’eustache et infectent le tympan. L’otite moyenne aigüe est virale dans 85% des cas. Dans le cas où l’otite est bactérienne, la bactérie responsable est le plus souvent Haemophilus influenzae. Cette bactérie, située habituellement dans les voies respiratoires supérieures, est la cause la plus fréquente de méningite chez les nourrissons et les tout petits (à ne pas confondre avec le virus influenza ou virus de la grippe).

    Les meilleures huiles essentielles contre les otites    

 

 

Les plus efficaces sont les huiles essentielles suivantes:

 

Huile essentielle de thym à thujanol (Thymus vulgaris CT Thujanol)

Huile essentielle de thym à thujanol (Thymus vulgaris CT Thujanol):


Propriétés : antibactérienne et antivirale puissante, le thym à thujanol convient parfaitement à tous type d’infections respiratoires comme l’angine, l’otite, la sinusite ou la rhinopharyngite. Elle est aussi idéale en cas d’infections urinaires ou buccales. Ses propriétés anti douleurs et anti-inflammatoires la rendent idéale en cas d’otite, mélange d’infection, d’inflammation et de douleur.


Utilisations : contre l’otite, même utilisée seule, elle est d’un grand secours : masser le contour de l’oreille ainsi que derrière le pavillon avec 1 goutte d’huile essentielle de thym à thujanol pure matin et soir jusqu’à amélioration.

Précautions : pas de précautions particulières pour cette huile essentielle très bien tolérée tant par voie cutanée que par voie orale. Déconseillé chez la femme enceinte et allaitante et l’enfant de moins de 8 ans.

Fiche produit complète / aller à la boutique

Huile essentielle de ravintsara (Cinnamonum camphora 1,8 cinéole)

Huile essentielle de ravintsara (Cinnamonum camphora 1,8 cinéole):


Propriétés : antivirale (très puissante) par excellence, aucun virus ne résiste à ses propriétés exceptionnelles. Elle stimule également le système immunitaire, elle est mucolytique et expectorante. Ces propriétés s’avèrent idéales en cas de rhinopharyngite pouvant dégénérer en otite par la suite. Parfaite en traitement d’une infection virale respiratoire, elle est aussi utile en prévention des épidémies pour un hivers en pleine forme. C’est aussi un tonique général, qui aide en cas de fatigue hivernale ou de convalescence.


Utilisations : pour prévenir toutes les infections hivernales respiratoires, le ravintsara se diffuse seul (6 gouttes dans un diffuseur à ultrasons, 30 minutes matin et midi) ou en synergie avec l’eucalyptus radié ou le niaouli.

Précautions : l’huile essentielle de ravintsara est déconseillée chez les personnes asthmatiques mais très bien tolérée à part cela. Déconseillé chez la femme enceinte et allaitante et l’enfant de moins de 8 ans.

Fiche produit complète / aller à la boutique

Huile essentielle d’origan compact (Origanum compactum)

Huile essentielle d’origan compact (Origanum compactum):


Propriétés : La principale propriété de l’huile essentielle d’origan compact est sans aucun doute son action anti-infectieuse et antibiotique puissante et à très large spectre. Antiparasitaire, antifongique, antibactérienne, et antivirale, l’origan est également un excellent immunostimulant qui renforcera les défenses naturelles affaiblies. De ce fait, l’huile essentielle d’origan est particulièrement indiquée dans les infections des voies respiratoires telles que sinusite, otite, angine, grippe… mais aussi dans tout type d’infections, qu’elles soient génitales, urinaires, intestinales, unguéales (ongles) ou mycosiques.


Utilisations : l’origan compact, très puissante, s’utilise principalement par voie orale sur de courtes périodes (adultes exclusivement). 1 goutte dans une cuillère à café d’huile végétale matin et soir pendant 5 jours maximum pour venir à bout de nombreuses infections bactériennes. En synergies orale avec d’autres huiles essentielles en fonction de la pathologie à traiter.

Précautions : dermocaustique, cette huile essentielle doit être diluée dans une huile végétale quand elle est utilisée par voie cutanée. Elle peut s’avérer hépatotoxique à doses orales élevées et il est déconseillé de l’utiliser oralement de manière prolongée sans l’avis d’un professionnel de la santé. Ne pas utiliser chez l’enfant de moins de 12 ans. Déconseillé chez la femme enceinte et allaitante.

Fiche produit complète / aller à la boutique

Huile essentielle de tea tree (Melaleuca alternifolia)

Huile essentielle de tea tree (Melaleuca alternifolia):


Propriétés : Connue pour ses propriétés antiseptiques cutanées pour traiter les peaux acnéiques ou à problèmes, le tea tree est une huile essentielle dont la réputation n’est plus à faire. Ses vertus intéressantes ne se limitent cependant pas à la peau. Antibactérienne puissante à large spectre d’action, antivirale, antifongique et stimulante immunitaire, elle est particulièrement indiquée dans les infections bactériennes ou virales des voies respiratoires supérieures et inférieures : telles que la sinusite, la rhinite mais aussi l’otite. Légèrement antalgique et anti-inflammatoire, elle est parfaite en cas d’otite. Un « must have » de la trousse à pharmacie familiale.


Utilisations : peut s’appliquer pure localement sur un aphte, une petite mycose, un bouton d’acné ou une piqûre : 1 goutte pure 2 fois par jour jusqu’à amélioration. Pour une otite, en massage péri auriculaire (à diluer dans une huile végétale) ou par voie orale (sur un sucre ou un comprimé neutre).

Précautions : pas de précautions particulières pour cette huile essentielle très bien tolérée tant par voie cutanée que par voie orale ou en diffusion. Déconseillé chez la femme enceinte et allaitante et l’enfant de moins de 8 ans.

Fiche produit complète / aller à la boutique

Huile essentielle d’eucalyptus radié (Eucalyptus radiata)

Huile essentielle d’eucalyptus radié (Eucalyptus radiata):


Propriétés : c’est l’huile essentielle du confort respiratoire. Elle désinfecte (antibactérienne et antivirale), décongestionne, fluidifie mucus et secrétions, dégage le nez et les bronches, empêche le nez de couler et tonifie l’organisme. Elle est aussi parfaite en diffusion pour désinfecter l’air ambiant et prévenir ou traiter les infections respiratoires. Ces propriétés en font une huile essentielle de choix dans le traitement de l’otite car c’est le plus souvent le mucus et les secrétions infectées dans les voies respiratoires et l’arrière gorge qui sont responsable d’un début d’otite.


Utilisations : par voie cutanée, en diffusion ou par voie orale, pour prévenir et traiter les infections respiratoires. Ma préférence est : 2 gouttes dans une cuillerée à café de miel pour sucrer une infusion au thym. En période hivernale, ce grog naturel fait des miracles.

Précautions : l’huile essentielle d’eucalyptus radié est déconseillée chez les personnes asthmatiques ou épileptiques mais très bien tolérée à part cela. A ne pas confondre avec l’eucalyptus globuleux, très efficace mais beaucoup plus difficile à utiliser au quotidien. Déconseillé chez la femme enceinte et allaitante et l’enfant de moins de 8 ans.

Fiche produit complète / aller à la boutique

 

Vous pouvez utiliser ces huiles dans tous vos soins pour les cheveux et le cuir chevelu. Néanmoins si vous avez des cheveux gras évitez d’utiliser les huiles végétales sur le cuir chevelu plus d’une fois par semaine (et préférez les huiles de jojoba ou de noisettes qui régulent la production de sébum). En ce qui concerne les pointes il n’y a aucune restriction surtout si elles sont abîmées.

    Un peu de phytothérapie    

 

Il n’existe pas à proprement parler de plantes contre l’otite. Mais on peut aider à prévenir l’otite grâce à des plantes qui stimulent le système immunitaire (pour éviter les infections respiratoires) et la traiter grâce aux plantes anti-infectieuses. Ces dernières traitent non seulement l’otite mais aussi les infections respiratoires qui en sont souvent la cause.

 

 

La propolis : anti-infectieuse et stimulante immunitaire

La propolis : anti-infectieuse et stimulante immunitaire


Les bienfaits : La propolis, au même titre que la gelé royale, est produit par les abeilles à partir de diverses résines d’arbres, de bourgeons et de cire. Elle sert notamment, dans le monde des abeilles, de ciment pour fortifier la ruche et la protéger des moisissures. Antiseptique et anti-infectieuse, la propolis renforce également les défenses immunitaires. Elle est utilisée pour prévenir et guérir toutes sorte de maux de l’hivers : toux, bronchite, otite, angine, rhume, maux de gorge...Tout comme la gelée royale, elle existe sous plusieurs formes différentes comme des gommes, des sirops, des gélules... Elle peut être utilisée tout l’hivers sans restriction ou lors de symptômes particuliers pour favoriser la guérison. Attention toutefois si vous êtes allergique aux produits de la ruche !


Fiche produit complète / aller à la boutique

Le thym (Thymus vulgaris) : anti-infectieux

Le thym (Thymus vulgaris) : anti-infectieux


Les bienfaits : Le thym est le parfait antiseptique et anti infectieux. Le thym est astringent : il resserre les parois des voies respiratoires et diminue la production de mucus. Le thym aide à baisser la fièvre, un des symptômes de l’otite, et stimule l’appétit. Il permet aussi d’augmenter nos défenses contre les infections ORL, urinaires, gastro-intestinales... C’est aussi un tonique général, utile pour les périodes de fatigue dues à une infection. En huile essentielle, en tisane (2-3 tasses par jour jusqu’à amélioration des symptômes) ou en gélules, c’est un bon allié contre tous les maux de l’hivers. L’huile essentielle ne doit pas être utilisée chez la femme enceinte.


Fiche produit complète / aller à la boutique

L’échinacée (Echinacea angustifolia) : stimulante immunitaire

L’échinacée (Echinacea angustifolia) : stimulante immunitaire


Les bienfaits : La plante par excellence pour stimuler les défenses immunitaires et renforce l’organisme. C’est aussi un bon antiseptique et anti-infectieux. Elle s’utilise par intermittence : 3 semaines par mois ou du lundi au vendredi et stop le week-end ou un mois complet et stop le mois suivant... Pourquoi ? Car, prise pendant trop longtemps sans interruptions, un effet rebond peut survenir : vous risquez de tomber malade à l’arrêt de la prise. En tisanes ou en gélules, selon la posologie préconisée sur l’emballage (souvent 2 gélules le matin en préventif et 2 matin, 2 midi et 2 soir en curatif). Notez que l’échinacée peut aussi être prise en curatif : la posologie peut être alors doublée voir triplée par rapport à la posologie préventive. Déconseillé chez la femme enceinte.


Fiche produit complète / aller à la boutique

 

  Explication santé   

Les symptômes d’une otite, comment les reconnaître ?

Les symptômes d’une otite, comment les reconnaître ?

Chez l’adulte, l’otite moyenne aigüe est le plus souvent caractérisée par de la fièvre et une douleur intense dans l’oreille. Cette douleur est pulsatile : « on entend battre son cœur dans son oreille ». L’oreille est souvent bouchée et l’acuité auditive diminuée. L’otite est le plus souvent unilatérale et ne touche donc qu’une seule des deux oreilles.

Chez l’enfant, et surtout chez le tout petit, les symptômes sont souvent plus flous. En effet, le bébé ne sachant pas exprimer sa douleur, les symptômes sont diffus comme : pleurs durant le sommeil, difficulté d’endormissement, diminution de l’appétit et des jeux. Parfois, les symptômes sont plus explicites avec un enfant qui entend moins bien (hypoacousie) ou qui se touche l’oreille fréquemment.

Lors de l’examen de l’oreille par un médecin, on distingue deux grands types d’otites. L’otite peut être congestive (tympan enflammé) ou purulente (avec un écoulement de pu). Dans ce dernier cas, le pu peut s’écouler hors de l’oreille si le tympan est perforé (on parle alors d’otorrhée) ou rester derrière le tympan si celui-ci est intacte (il est alors bombé et très douloureux).

Une otite moyenne aigüe évolue spontanément favorablement dans la majorité des cas. Elle est donc le plus souvent bénigne. Elle peut cependant évoluer et entrainer deux complications principales :

  • L’otite séreuse : du liquide non infecté persiste derrière le tympan après la guérison de l’otite moyenne aigüe et de l’infection. Ce liquide peut entrainer une baisse de l’acuité auditive chez le petit enfant et un retard de langage.
  • La perforation du tympan : si l’otite est purulente, il est fréquent que la pression exercée par le liquide sur la face interne du tympan finisse par le perforer. Le pu s’écoule alors, ce qui diminue la pression intra auriculaire et souvent soulage la douleur. Le tympan cicatrise normalement spontanément mais ce processus peut prendre quelques semaines voire quelques mois. Il est important pendant cette période de ne rien instiller dans l’oreille et d’éviter autant que possible les baignades et l’eau dans l’oreille.

Chez l’enfant de plus de deux ans et l’adulte, les séquelles à long terme sont très rares. Cependant lorsque l’otite touche des bébés entre 6 mois et deux ans, le risque de complications comme une méningite, une septicémie ou une mastoïdite est plus élevé.

 

Otite : quand consulter un médecin ?

Otite : quand consulter un médecin ?

Les personnes les plus touchées sont en général les enfants en raison de la longueur et de la position de leur trompe d’Eustache. Chez l’enfant, la trompe d’Eustache est en effet plus courte et horizontale, ce qui favorise le transfert d’agents pathogènes du naso-pharynx à l’oreille moyenne.

Ainsi, certains enfants présentent davantage de risques d'otites, notamment les enfants prématurés et ceux qui font de l'allergie. Ceux qui fréquentent des crèches ou des garderies sont aussi plus souvent atteints en raison d'un risque accru de transmission de virus et de bactéries responsables d’infections des voies respiratoires supérieures. L'exposition à la fumée du tabac et l'usage fréquent d'une tétine au-delà de l'âge de 10 mois semblent également favoriser la survenue d’otites.

Lorsqu’une otite est suspectée chez un enfant de moins de trois ans, la consultation médicale est obligatoire. Le médecin prescrira le plus souvent des antibiotiques pour éviter une surinfection bactérienne et diminuer le risque de complications graves qui peuvent survenir chez les tout petits.

Chez les enfants de plus de trois ans et les adultes, il est impératif de consulter un médecin dans les cas suivants (cette liste n’est forcément exhaustive):

  • Fièvre élevée (>39°C)
  • Douleur aigüe
  • Risque d’infection accru (patients immunodéprimés)
  • Si les symptômes persistent plus de 48h-72h
  • En cas d’otite purulente
  • Difficultés respiratoires
  • Acuité auditive diminuée

 

 

 

      Astuces au quotidien   

Conseils et astuces pour prévenir les otites

Conseils et astuces pour prévenir les otites


De manière générale, pour diminuer le risque d’otites, il faut respecter les règles d’hygiène de bases. Ceci permet d’éviter de contracter une infection des voies respiratoires supérieures, cause la plus fréquente d’otites. Voici quelques conseils pour vous aider à prévenir les otites chez les adultes et surtout chez les enfants :

  • Bien se laver les mains, ainsi que celles de votre enfant pour prévenir une contamination bactérienne ou virale des voies respiratoires supérieures qui pourrait, à terme, causer une otite.
  • Ne pas s’exposer à la fumée de cigarette.
  • Ne pas utiliser de cotons tige (ou utiliser des cotons tiges conçus expressément pour bébé). Chez le petit enfant, un coton tige peut vite perforer le tympan s’il est enfoncé un peu trop profondément.
  • Éviter d’exposer l’enfant à des bruits violents.
  • Éviter l’exposition aux allergènes connus.
  • Choisir autant que possible, une crèche de petite taille. Plus le nombre d’enfants est élevé, plus le risque de contagion en cas d’enfant malade est important. Une infection des voies respiratoires est alors vite attrapée, et peut, le cas échéant dégénérer en otite moyenne aigüe.
  • La vaccination contre la bactérie Haemophilus influenza b, bactérie responsable de la majorité des otites moyennes aigües bactériennes chez l’enfant, permet de diminuer le risque d’otite chez le tout petit.
  • Ne pas coucher le bébé avec un biberon : du liquide peut couler puis stagner dans les conduits auditifs et causer la multiplication de bactéries qui risquent de migrer dans l'oreille moyenne.
  • Incitez votre enfant à bien se moucher lorsqu’il a un rhume. S’il est trop jeune pour le faire, nettoyez fréquemment son nez à l’aide de sérum physiologique et d’un mouche bébé.

Bibliographie

  • Pierre M, Gayet C Ma bible des secrets d’herboriste. Ed. Leduc. S 2016
  • Pierre M La bible des plantes qui soignent. Ed. Du Chêne 2017
  • Le petit Larousse des plantes qui guérissent : 500 plantes et leurs remèdes. Ed. Larousse 2013
  • Lousse D, Macé N, Saint Béat A, Tardif A Le guide familial des plantes médicinales. Ed. Mango Paris 2017
  • Larousse des plantes médicinales. Ed Larousse 2017
  • Baudoux D Les cahiers pratiques d’aromathérapie selon l’école française Vol. 1 pédiatrie, Vol. 2 dermatologie et Vol. 5 grossesse. Collection : l’aromathérapie professionnellement. Ed. 2011
  • Baudoux D et Breda M.L. Huiles essentielles chémotypées. Aromathérapie scientifique. Ed. J.O.M. 2015
  • Baudoux D Guide pratique d’aromathérapie familiale et scientifique. Mes 12 huiles essentielles préférées dans 100 formules très efficaces pour 300 maladies. Ed J.O.M. 2014
  • Baudoux D Guide pratique d’aromathérapie La diffusion. Mes 32 huiles essentielles préférées dans 62 formules à diffuser et à respirer. Ed J.O.M. 2013
  • Festy D Mon abécédaire illustré des huiles essentielles. Ed. Leduc.s 2015
  • Faucon M. Traité d’aromathérapie scientifique et médicale : les huiles essentielles. Fondements et aide à la prescription. Ed. Sang de la Terre 2017
  • Lefief A Le guide complet des huiles essentielles : se soigner avec l’aromathérapie. Ed. ESI 2017
  • Festy D Ma bible des huiles essentielles : édition spéciale 10 ans. Ed Leduc S 2017
  • Baudoux D Pour une cosmétique intelligente, huiles essentielles et végétales. Ed. Amyris 2010
  • Zahalka JP Dictionnaire complet d’aromathérapie. Ed. Dauphin 2017
  • Baudoux D AROMATHERAPIE. Ed. Dunod 2017
  • VIDAL Recos : recommandations et pratique 3ème édition. Ed. VIDAL 2009
  • Le MANUEL MERCK 5ème Edition. Ed de Médecine 2014
  • Lacoste S Ma bible de la phytothérapie. Ed. Leduc S 2014



NOTE: Cet article a été rédigé par un pharmacien. Les données qui y sont résumées proviennent de la littérature scientifique et des références citées ci-dessus. Pour un avis médical, en cas de symptômes particuliers ou prolongés, veuillez consulter votre médecin. Lui seul sera à même de réaliser un diagnostic précis et de vous procurer, cas échéant, le traitement le plus approprié.

Articles en relation

Partager ce contenu